Le Prix de l’Inégalité…

J’emprunte à l’un des livres de Joseph Stiglitz, le prix Nobel d’économie 2001, le titre de mon billet. Dans son ouvrage de 2012 il explique pourquoi notre système économique ne fonctionne plus pour une majorité de la population, pourquoi l’inégalité s’aggrave, « du jamais vu depuis les années trente » et quelles en sont les conséquences. Pour moi, le mouvement des gilets jaunes en est l’une des conséquences.

Beaucoup de commentateurs de ce mouvement ont, soit le nez dans le guidon en expliquant que tout est venu de la goutte de gazole qui a fait déborder le vase des taxes écologiques mettant en cause les mesures prises par le gouvernement Macron, soit des commentaires partisans à but exclusivement politique qui, suivant leurs opinions, prônent la fermeté de la ligne suivie par le président ou y mêlent immigration, assistanat, les obsessions habituelles de politiques en quête de réhabilitation.

Lire la suite

Les Gilets Jaunes, Nestor, Denis Robert et les Premiers de Cordée…

Bon, c’est vrai, il y a un bail que je n’ai pas été faire un tour du coté du Coin du Comptoir ! Quelques ennuis de santé m’ ont interdit la fréquentation de mon bistrot préféré – vous savez ce que c’est, quand on est souffrant on est un peu à l’ouest – . Tout n’est pas encore rentré dans l’ordre mais comme la tête va mieux le reste devrait suivre…

Gilets jaunes

Les évènements n’avaient pourtant pas manqué depuis cet arrêt maladie et j’entendais de loin le Comptoir bourdonner des conversations sur les primaires, la présidentielle, Trump, Macron, l’Europe, les migrants, …, et ces derniers jours sur les gilets jaunes. Le jaune fluo n’est pas ma couleur préférée mais j’ai trouvé l’idée de marquer le raz le bol général de la dernière (et la suivante) augmentation de la fiscalité sur les produits pétroliers très futée. Se servir d’un équipement obligatoire à tout automobiliste comme signe de reconnaissance pour ceux qui sont dans l’obligation de brûler du pétrole pour vivre est tout simplement génial.

Lire la suite

Macron : « un nouveau président raté pour la France » par le New York Times (traduction)

Dans une tribune parue ce jeudi 26 juillet 2018 Chris Bickerton, enseignant en politique européenne à Cambridge (US) n’a pas mâché ses mots jugeant Emmanuel Macron comme « un président raté », avec « ego démesuré »…

Lire la suite

Mélenchon : les critiques de la Droite datent un peu…

Après l’importante remontée de Jean Luc Mélenchon dans les sondages les médias et tous ses adversaires lui sont tombés dessus à bras raccourcis. Ce n’est pas très étonnant. Cela a bien sûr fait l’objet d’une bonne discussion autour de notre apéro citoyen et insoumis.  Les habitués du Coin du Comptoir hésitaient entre indignation et argumentations à opposer à cette déferlante de critiques. C’est lors de la seconde tournée, nécessaire pour permettre à tous d’épuiser la discussion, que notre historien, adepte des boissons disparues, tel le Vabé – qui boit Vabé va bien ! – ou le Dubonnet – Du beau, du bon, Dubonnet  avec modération – nous a rassurés.

–  » La Droite va perdre car elle n’a aucune imagination. Ses critiques ne sont que des resucées de 80 ans d’âge… »

Et c’est alors qu’il s’est mis à étaler sur le zinc tout un tas de documents d’avril 1936 pour étayer son affirmation.

– «  La possible victoire du Front populaire suscite les craintes de la presse de droite et d’extrême-droite, qui agite le spectre de l’anarchie, de la guerre, voire de l’invasion étrangère (allemande ou soviétique), pour convaincre les électeurs de ne pas voter pour la coalition de gauche. »

Lire la suite

Élections : l’Heure est à la clarification…

Important : ne pas cliquer sur les liens, simplement glisser dessus le pointeur de la souris.

On me traitera certainement d’abutyrotomofilogène et que mon post est atripodanatoclaste pourtant je suis plutôt du genre antéphonoheptalinguagyrateur surtout en cette période où l’indécision règne, où faire un choix pour les prochaines élections présidentielle devient une décisioncapilloéradicatoire je ne vais pas dodecaquadrodecaquester. Mon choix de l’hémicyclodissolutiomane est fait.

Je vais voter Mélenchon…

Je sais, presque tous les médias, presque tous les experts me disent que je souffre d’intraoculodigitalie , que je suis latérogradeet qu’au minimum mon vote ne sera qu’une luthomiction mais dans la panoplie des oligophrénarches, perigyrostrabiques et autres ovocéphales qui est proposée, alors que beaucoup ont l’impression de se trouver dans le yachtitropicomythivrorotrièdre, mes réflexions nocticonsiliophoriques m’ont fait choisir allègrement les Insoumis.

Lire la suite

Second débat des primaires : lorsque des copains du même bord discutent politique…

Faut-il raconter n’importe quoi pour se faire élire ?

On pourrait se dire que lorsque des copains du même bord discutent politique, il n’est pas besoin de raconter n’importe quoi pour convaincre des convaincus. Détrompez vous !

Vous connaissez notre goût pour le fact-checking, la vérification de ce que l’on entend ou de ce que l’on lit. La seconde séance de confrontation pour la primaire de Droite était l’occasion d’ouvrir les oreilles, de faire fumer l’open data et d’affiner les mots clé pour Wikipédia ou l’ami Google. Et nous avons pu trouver quelques fables dans le discours de cette assemblée de joyeux drilles.

primaires_000 Lire la suite

On devrait remettre l’ostracisme au goût du jour…

Petit Lexique Illustré à l’usage de l’extrême droite et de ceux qui Copient par dessus son Épaule…

Depuis que la Gauche -enfin ce qui était la Gauche- est au gouvernement le vocabulaire de l’extrême droite et de ceux qui essaient de récupérer quelques brebis égarées en piochant des idées dans son corpus, s’est enrichi de néologismes  assez corsés à l’usage de ceux qui empruntent la voie de la simplification de la Démocratie.

On rappellera que les élections se font ces dernières années par un écart de 1 à 3% entre la majorité et l’opposition (interchangeables). Donc, dans le cadre des dernières présidentielles, une moitié de l’électorat et de ceux qui sont supposés avoir aidé à l’alternance se voient affublés de qualificatifs qui montrent assez la haine qui anime ceux qui pensent que l’autre, celui qui ne partage pas les mêmes valeurs, est un « mauvais français ».

On a réuni les principaux néologismes qui font florès sur les réseaux sociaux et dans les commentaires des blogs.

Socialope

  • Traduction : Les membres du parti socialiste, ceux qui ont voté à gauche une fois dans leur vie, et même les mecs qui ont le malheur de porter les cheveux un peu longs sont tous des suppôts de Satan.
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

  • Le Connard enchainé, merdia socialope ( Patriotes Résistants)
  • CETTE ANNÉE ENCORE, LA LÈCHE BABOUCHES SOCIALOPE  HIDALGO,  a invité 450 PERSONNES pour l’IFTAR (rupture du jeûne des muzz)  – (Français de France )
  • LES SOCIALAUDS ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait. (Français de France)
  • Certains se sont déjà armés de « pistolet à grenaille », « fusil à pompe » ou de « 357 Magnum »  MAIS QUE FAIT LA SOCIALOPE AUBRY / BROCHEN / DELORS (Français de France )

Lire la suite

Savent-ils vraiment gérer un État ? La preuve par Bygmalion…

Bygmalion semble être une société qui présupposait que l’UMP ne regardait pas ses facturettes. Laissons un peu de côté le battage médiatique et les éléments de langage des Sarkolâtres pour s’intéresser, à des détails diront certains, à des faits assez étonnants disent les habitués de l’apéro Au Coin du Comptoir.

Beaucoup de ceux qui ont le coude sur le zinc se posent la question de savoir si les politiques mêlés à cette affaire ne sont pas des gogos qui marchent dans toutes les combines fomentées par des escrocs patentés. Ou alors, seraient-ils des magouilleurs au troisième degré, perdus dans des combines dont au final ils ne comprennent plus rien, ayant entre temps fait une Alzheimer précoce ?

gremi-hollande

Nous allons prendre quelques exemples ou certains « gogos » auraient dû relire leurs facturettes. Pour qu’on e nnous taxe pas de partisans, nous prenons ces exemples dans le Figaro, [Les factures mirobolantes de Bygmalion… 06/2014] le journal de monsieur Dassault, journal peu connu pour être un repaire de gauchistes.

  • Une lettre d’information en or massif

La simple lettre d’information du groupe UMP, envoyée près de 40 fois par an aux 314 députés du parti, est particulièrement coûteuse. Huit factures et 172 415,36 € plus tard, les élus ont reçu trois paragraphes de texte, une photo et quelques extraits de discours.

Lire la suite

L’Austérité continue, il n’y a pas d’Alternative… Même le FMI dit le contraire !

On nous le dit, on nous le répète depuis des années : « il n’y a pas d’alternative à l’austérité » et pourtant…

Déjà en 2013 la Commission Européenne avait des doutes: « Les effets négatifs des restrictions budgétaires et des hausses d’impôts sur l’emploi et le niveau de vie sont de plus en plus visibles dans certains États membres » disait-elle dans son rapport du 26 mars, et  le commissaire européen chargé des Affaires sociales, Laszlo Andor ajoutait : « La crise sociale que traverse l’Europe continue de s’aggraver. Dans un certain nombre d’États membres, aucun signe d’amélioration tangible n’est en vue. Les personnes les plus pauvres ont très souvent été les plus sévèrement touchées« . Les dépenses de protection sociale baissent plus rapidement que lors des crises économiques précédentes, notait encore le rapport, qui constatait que la proportion des ménages de l’Union faisant état d’une situation de détresse financière restait largement supérieure à ce qui a pu être observé au cours de la précédente décennie. Près d’un ménage à bas revenus sur quatre connaît une telle situation.

fmi-austerite

Aujourd’hui c’est le FMI qui s’y met.

Un texte publié dans la Revue du FMI de juin  critique, avec de la modération mais sans ambiguïté, la vigueur et la généralisation des politiques néolibérales -qualifiées comme telles- au niveau mondial, l’instabilité qu’elles provoquent, les inégalités qu’elles génèrent. Ce n’est pas la première fois que des doutes s’expriment depuis le cœur même du réacteur. Et cela n’empêche pas le réacteur de continuer à tourner à fond, emporté par son propre élan.  Il n’y a pas d’alternative, vous disent (presque) tous les candidats à la future présidentielle !!

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :