Archives de Catégorie: Religion

Récupérations, Manipulations : Le silence des pantoufles trois ans après…

Lorsqu’on consulte les statistiques du blog de notre café du commerce nous avons parfois quelques surprises. Si la fréquentation est modeste -200 vues en moyenne par jour- l’évolution de la clientèle à l’apéro est toujours en progression – 2012 : 20 415 vues ; 2015 : 76 127 vues –   il arrive parfois que l’audience explose comme cet article sur la dette de mars 2015 qui a été vu plus de 4000 fois le lendemain et encore plus de 2000 fois trois jours après ! Mais il y a un article qui voit une fréquentation régulière depuis plus de 3 ans, il s’agit de « Récupérations, Manipulations, le cas des pantoufles… » .

quote-le-comptoir-d-un-cafe-est-le-parlement-du-peuple-honore-de-balzac-111417

Suite au dernier commentaire d’un familier du Comptoir -auteur d’un blog très intéressant- qui vient de découvrir le sujet on aimerait un peu rafraichir son contenu à l’aide de notre réponse. Pour ceux qui auraient raté l’article, le mieux est d’y jeter un oeil grâce au  lien ci-dessus avant de lire le commentaire de l’ami François et notre réponse ci-dessous.

Lire la suite

Un Maire de Londres Musulman, Réactions de l’Islamophobie Ordinaire…

L’élection d’un musulman à la mairie de Londres a réveillé la peur de cette fameuse invasion musulmane en occident. Du chroniqueur intellectuel  écouté sur France culture au maire qui veut ficher l’ADN des chiens de sa commune en passant par la journaliste d’un grand quotidien d’opinion, les commentaires vont de la réciprocité des traitements religieux dans la politique au « grand remplacement » de notre culture judéo-chrétienne par la barbarie supposée de l’Islam.

maire de londres

Pour éviter de remettre de force l’église au milieu du village et sans revenir à Henri IV obligé d’abjurer son protestantisme pour devenir roi, ou au Roi Henri VIII d’Angleterre qui coupe les ponts avec le Vatican pour une sombre histoire de répudiation, une petite mise au point semble nécessaire.

Réciprocité : un maire ou élu chrétien dans un pays musulman, quelques exemples

Lire la suite

Anti-Islamisme ou Islamophobie il faudrait choisir…

Le français est une langue supposée précise. Rassurez vous nous n’allons pas rallumer les polémiques qui opposent les tenants de la clarté aveuglante du français face à l’envahissant mais ambigüe parler anglo-saxon, mais simplement citer un texte qui aurait pu être écrit en langue Sérère.

quote-la-poesie-ne-doit-pas-perir-car-alors-ou-serait-l-espoir-du-monde-leopold-sedar-senghor-188692

La clarté du français, langue intellectuelle s’il en fut, lui [vient] essentiellement de ses abstractions […]. La première preuve de l’abstraction du français est, non pas précisément la pauvreté, mais la richesse tempérée de son vocabulaire, qui est d’environ 93 000 mots en face des 317 000 mots de l’anglais. C’est ainsi que le français est l’une des plus pauvres des langues romanes : Parce qu’issu du latin, qui était pauvre, il a reçu moins d’apports exotiques que ses voisins ibériques. Il est cependant l’une des langues les plus précises qui soient. C’est d’abord que l’abstrait, étant plus pauvre en quantité, est plus intelligible que le concret. C’est aussi que le français, grâce à l’abondance de ces gonds de la pensée que sont les conjonctions de subordination, insiste sur les relations des êtres et des choses plus que sur leurs qualités sensibles. C’est encore que le français est pourvu d’une grande variété de préfixes et de suffixes, qui lui permet de former des familles de mots parfois très étendues, mais surtout que ces affixes, parce que venus pour la plupart du latin ou du grec, sont par là plus intelligibles, même aux non francophones, pourvu qu’ils aient une culture générale.

Léopold Sédar SENGHOR ()
ancien Président du Sénégal,
de l’Académie française

Ce qui nous intéresse aujourd’hui, pourvu que vous ayez une petite culture générale, c’est une bataille de suffixes qui vient semer le trouble dans notre contexte actuel national et international.

Lire la suite

Quand la Bible parlait grec ou latin…

Il nous font rigoler tous ces prêcheurs qui, sous prétexte de démontrer que les musulmans sont tous des terroristes en puissance prêts à déferler sur le Monde, nous expliquent que leur Livre à eux ne contient que des messages de paix, de tolérance et d’amour. Il y a dans le Coran des passages qui peuvent justifier la folie meurtrière. Il y a dans la Bible des passages qui peuvent justifier des massacres.  Au Coin du Comptoir, on va juste reprendre quelques citations non exhaustives de la Bible pour édifier ces ignares qui ne l’ont jamais lue, ou qui ferment un œil en la lisant. C’est instructif dans de nombreux domaines…

Bible, coran and tora

Polygamie, inceste, GPA, PMA …

Lamek, descendant de Caïn avait deux femmes, Ada et Tsilla. C’était la Genèse, le début, il fallait bien peupler ce monde nouvellement créé. Abraham et Jacob imitèrent également leur ancêtre comme nous le verrons plus loin [Genèse 4, 19]

Abraham a bien des problèmes avec sa femme Sarah. Il se la fait piquer une première fois par Pharaon [Genèse 12, 11- 20] puis par Abimelec le roi de Guérar [Genèse 20, 1-12] Abraham avait dit à chacun des dragueurs que Sarah était sa sœur, ce qui n’était pas vraiment faux puisqu’elle était sa demi-sœur, même père, mères différentes. Ah les familles recomposées !

Nous passerons sur le passage de la Bible qui souligne l’inceste des filles de Lot mises enceintes par leur père qu’elles avaient saoulé et qui engendrèrent la tribu des Moabites et des Ammonites (genèse 19, 31-38]

Parlons de la gestation pour autrui dont les intégristes ont fait un leitmotiv depuis le début de l’affaire du mariage pour tous. Sarah, femme d’Abraham était stérile, celui-ci désirant une descendance, elle lui met dans son lit Agar, sa servante qui porta Ismaël. [Genèse 16]. Sarah aura finalement un fils, Isaac, certainement par procréation médicalement assistée, car Abraham avait 100 ans et elle certainement dans les mêmes eaux, à la naissance du rejeton. Même procédé pour Jacob, dont la femme Rachel fut longtemps stérile, elle mit dans son lit Bilha et Zilpa et Léa, 3 servantes porteuses et il les mit enceintes . [Genèse 30,1-24]

Caïn...

Caïn…

Venons en maintenant à la violence.

Lire la suite

Les beaufs ne sont pas morts avec leur créateur…

Au secours Charlie, ils sont restés cons…

Amalgames, récupérations, islamophobie, conneries, le retour.

Je ne vous raconte pas l’ambiance Au Coin du Comptoir depuis ce mercredi noir où ceux qui nous avaient fait poiler -c’est comme ça qu’on disait à l’époque- depuis Hara-kiri, Hara-kiri Hebdo, Charlie Mensuel et Charlie hebdo, sont morts, assassinés par deux crétins fanatiques. Pour faire bonne mesure, un autre assassin ne trouve rien de mieux, après avoir tué une policière le lendemain, qu’aller finir sa guerre deux jours après dans un hypermarché casher ! Rien n’était plus comme avant, notre apéro était devenu insipide et les cahouettes avaient un goût de cendre. Le monde était devenu désespérant de connerie.

4427519_11-1-752258812

Les rassemblements spontanés le soir du carnage et la marche du dimanche nous ont un peu consolés. Nous n’étions pas tout seuls à pleurer un symbole de la Liberté. Même si on avait réagi à l’époque, on comprenait mieux la stupeur, la colère et la peine qu’avaient ressenti les américains le 11 septembre. On n’a pas parlé de peur dans notre bistrot préféré, mais de chagrin et de rigolade en revoyant certaines des caricatures qui avaient marqué la longue carrière de Cabu, de Wolinski et de leurs copains. Comment des dessinateurs de petits mickeys pouvaient avoir été froidement tués pour avoir fait rire en dessinant des dieux et des prophètes ?

babouse-Charlie-hebdo

On se consolait en se disant que peut être, avec ce que l’on avait vu dimanche en France et dans le monde, avec la chaleur de la Fraternité des foules qui marchaient pour la Liberté, avec le réconfort d’être tous ensemble dans la même douleur, la même ferveur, que si cela nous faisait réfléchir, cela ferait également réfléchir ceux qui s’évertuent depuis des lustres à faire de la petite politique de caniveau, prônant le racisme, la xénophobie, l’intolérance, la guerre des religions, la France coupée en deux. On était Charlie et on signait la fin des beaufs de Cabu.

Lire la suite

la Démocratie est foutue, place à l’idolatrie…

La politique n’est plus ce qu’elle était, c’est devenu une religion messianique comme une autre…

Le militant, le sympathisant n’est plus celui qui partageait les idées et les valeurs d’un groupe, qui les confrontait à ses propres valeurs et participait à la réflexion commune. Aujourd’hui dans beaucoup de cas il n’est qu’un fidèle en extase devant un sauveur autoproclamé dont le seul dogme est  » je détiens LA vérité et je vais vous sauver« 

Le-messie-est-de-retour

Quelle vérité ? Par quels moyens va-t-il résoudre les problèmes ? Peu importe, c’est le messie, il fait des miracles, les aveugles vont voir et les sourds entendre !

Lire la suite

Israel / Palestine, Un coup de gueule salutaire…

Ça fait plus de 65 ans que ça dure et on pourrait être blasé. Depuis près de vingt jours il n’y a pas un apéro où l’on ne parle du Moyen Orient. On a faibli sur l’Irak, la Syrie. L’Ukraine n’est pas au Moyen Orient, la Libye, n’est pas non plus dans le secteur, et depuis que BHL  s’en fiche comme de sa première chemise blanche, le sujet est dépassé.

Il s’agit de nos discussions sur l’opération « bordure protectrice »  qui après « plomb durci » oppose Israéliens et Palestiniens. Loin de laisser indifférent, ce conflit provoque à nouveau en France des manifestations, des polémiques et même des affrontements entre les communautés juive et musulmane. On avait déjà discuté Au Coin du Comptoir de la tendance débile qui transforme petit à petit ce conflit territorial et politique en guerre de religion.

Nous sommes enfin tombés sur un commentaire de Jean François Kahn qui correspond parfaitement à ce que nous pensons de cette guerre imbécile. Je pense que Marianne ne nous en voudra pas d’avoir mis l’article de JFK en fac-similé.

Cliquez pour ouvrir l'article dans une nouvelle page

Cliquez pour ouvrir l’article dans une nouvelle page

Il est juste à espérer que ceux qui sont partis dans le délire antisémite(1) ou anti-islamiste sauront lire et comprendre ce coup de gueule.

(1) Ce mot est impropre car juifs et arabes sont des sémites, descendant de Sem, le fils de Noé,  selon le Livre ou partageant la même langue du groupe « sémitiques » selon les ethnologues et les linguistes.

 

 

 

Quand le genre nous pourissait la vie à l’école…

caferubis

Cliquez pour agrandir

Certains des habitués du Coin du Comptoir -bien que parfois l’on ait du mal à le croire- sont allés à l’école. Avoir fait des études n’empêche pas d’aimer la convivialité du bistrot, il n’y a qu’à voir le nombre d’intellectuels qui ont élaboré leurs œuvres sur un coin de table d’un café enfumé.  On pourrait reprendre la citation de Honoré de Balzac qui figure sur la vitrine du Rubis, place Saint Louis,  notre collègue – pas virtuel lui  – :  »  Le comptoir d’un café est le parlement du peuple « .

L’autre jour, l’un de ces habitués qui avait fait ses humanités, a rebondi au second degré sur « le Genre » qui fait tant de bruit chez les néoconservateurs. Il s’est donc lancé dans une explication personnelle un peu osée qui prend la problématique sous un angle différent et qui donne a réfléchir sur le sujet…

Lire la suite

L’image de Dieu : la preuve par 7 … ( brève )

dieu-_1

Cliquez pour agrandir

Quand on s’ennuie, on se penche sur les grandes questions de l’humanité, qui sommes nous ? D’où venons nous ? Où allons nous ? Et nous essayons d’y répondre en sortant des chemins battus par le vulgum pecus. Nous voulons aller plus loin que la réponse un peu triviale  » je suis moi, je viens de chez moi et j’y retourne  » du penseur et philosophe Pierre Dac. Ça nous occupe comme le grignotage de cacahuètes à l’heure de l’apéro.

Nous avons fait dans notre dernier brain trust une découverte étonnante :  nous pouvons désormais voir le vrai visage de Dieu…

Lire la suite

Quand les culs-bénis et autres intégristes ne lisent pas la Bible…

Nous avions déjà fait un petit billet bien documenté sur les girouettes politiques qui sont, un jour pour lutter contre les stéréotypes hommes/femmes et qui, le lendemain sont contre. On avait cru clairement comprendre, enfin nous autres les accoudés Au Coin du Comptoir, que ces politiques se foutaient complètement de l’éthique, de la morale et du reste que pour utiliser une partie de l’opinion publique conservatrice et se faire mousser. Des pères la vertu qui vont bien sûr dans le sens du courant, ce qui leur évite de réfléchir aux vrais problèmes. Il faut leur concéder que le gouvernement actuel, tout aussi en panne d’idées sur les vrais sujets économiques et sociaux, continue sur la même lancée qu’eux mêmes avaient initié.

sainte écriture

Coté politique c’est fait. Nous allons montrer maintenant que ceux qui mettent en avant leurs convictions religieuses sont tout aussi hypocrites que les politiques, ou ignorants de leurs propres fondements religieux, ce qui n’est pas mieux.

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :