Archives du blog

Élections : l’Heure est à la clarification…

Important : ne pas cliquer sur les liens, simplement glisser dessus le pointeur de la souris.

On me traitera certainement d’abutyrotomofilogène et que mon post est atripodanatoclaste pourtant je suis plutôt du genre antéphonoheptalinguagyrateur surtout en cette période où l’indécision règne, où faire un choix pour les prochaines élections présidentielle devient une décisioncapilloéradicatoire je ne vais pas dodecaquadrodecaquester. Mon choix de l’hémicyclodissolutiomane est fait.

Je vais voter Mélenchon…

Je sais, presque tous les médias, presque tous les experts me disent que je souffre d’intraoculodigitalie , que je suis latérogradeet qu’au minimum mon vote ne sera qu’une luthomiction mais dans la panoplie des oligophrénarches, perigyrostrabiques et autres ovocéphales qui est proposée, alors que beaucoup ont l’impression de se trouver dans le yachtitropicomythivrorotrièdre, mes réflexions nocticonsiliophoriques m’ont fait choisir allègrement les Insoumis.

Lire la suite

>Ce qui m’énerve : les génies du vocabulaire Xyloglotte…

>Heureusement, je n’ai pas raté la chronique de Vincent Roca vendredi  sur France Inter au « Fou du Roi »…

Ce fou des mots nous a parlé d’une nouvelle langue de bois très sophistiquée : La xyloglotte  et de son site sur Internet… Je laisse l’auteur définir lui-même ce nouveau concept :

Le xyloglotte (en grec : langue de bois) est une langue nouvelle reposant sur le concept incontournable du complexificationnage. L’idée maîtresse s’exprime et se comprend aisément : pourquoi, comme le disait autrefois mon prof de math, se compliquer la vie à faire simple alors qu’il est si simple de faire compliqué ? Alors s’il existe des mots et des expressions compréhensibles par le commun des mortels, quoi de plus distrayant que de les rendre abscons ? Vous en avez rêvé, je l’ai fait.

je suis plutôt abutyrotomofilogène*et  bien que loin de faire de la défenestropécuniaire* j’aurais payé pour avoir cette idée géniale pour créer un vocabulaire comme celui là. Si vous n’avez pas tendance à capillotétratomie*la lecture de ce lexique va vous konopsoproctotryper*  A la lecture de ce lexique j’ai pu lire que j’étais médianoctancomputophile* mais je ne voudrais pas paraitre suprapygoflatulent* à mes lecteurs. Malgré une fâcheuse tendance à erratippexodactylographisie*Je ne peux m’empêcher d’émailler cette petite présentation de la xyloglotie de termes puisés à la source dont vous trouverez le lien à la fin de cet article…

Arrivé ici de votre lecture, certains d’entre vous risquent d’avoir un passage exoagoravéloaphotophonomane vous avez tort ! Vous rateriez la traduction xyloglotte du fameux MDR si prisé sur Facebook : hilarothanatogène !

Vous trouvez que j’exagère, que vous faites partie des antiélectromélanomètre   que cette langue ne atripodanatoclaste et que c’est une céphalocaptation je pense que vous faites de l’intraoculodigitalie !


Le lien est là : http://www.cledut.net/xylo.htm  et ce qui m’énerve c’est de ne pas y avoir pensé avant le génie qui a lancé la chose… Amusez vous bien !!

%d blogueurs aiment cette page :