Après la réforme de l’orthographe, le vocabulaire : antisémitisme…


Après la polémique sur la simplification de l’orthographe, voici l’évolution du vocabulaire. Le dernier livre de BHL donne une nouvelle définition de l’antisémitisme qui serait le fait de ceux qui critiquent la politique israélienne,  ce qui  semble -à notre humble avis de piliers de comptoir- une erreur sémantique dont les propriétaires des coudes sur le zinc avaient déjà parlé il y a un bon bout de temps. Nous nageons en pleine confusion avec tout ce vocabulaire qui tourne autour de « anti-quelque chose », vocabulaire que la réforme de l’orthographe nous autoriserait à écrire sans trait d’union !

Le français est une langue supposée précise comme nous le faisait remarquer Léopold Sédar Senghor dans un billet précédent. Nous n’avons pas lu « L’Esprit du Judaïsme » et nous ne disserterons pas sur son contenu idéologique et philosophique, nous nous sommes contentés d’écouter BHL dans « Répliques » chez Alain Finkielkraut, chez Ruquier dans ONPC, et sur la chaine parlementaire dans « Entre les Lignes« . Nous avons lu toutefois la quatrième de couverture et y avons retrouvé,  un aspect de ce qui nous agace depuis longtemps, le glissement sémantique qui a fait transformer l’Arabe en Musulman et l’Israélien en Juif, la nationalité en religion, confusions lourdes de conséquences.

bhl-jaquette5

Pourquoi les Juifs sont à jamais glorieux.
Où est Ninive aujourd’hui – et que s’y passe-t-il vraiment ?
Proust et le Zohar, Claudel et le Livre d’Isaïe.
Vivons-nous, ou non, le retour des années 1930 ?
Pourquoi il n’est pas demandé de croire, mais de savoir.
Comment le Royaume des Hébreux a inspiré l’idée française de République – et quand ce fait a été occulté.
Lacan et la Kabbale.
Ce qu’Auschwitz eut d’unique.
Quand un talmudiste invente la langue française.
Pourquoi l’antisionisme est le masque de l’antisémitisme de masse.
Alexandre Kojève et le prophète Jonas.
A quand un Talmud musulman ?
Une conversation avec Romain Gary, une confidence de Michel Foucault.
Partir ou rester ?
Le sable contre la terre.
Solal le fort, et sa couronne de carton.
Qu’est-ce qu’un «Peuple Élu»?
Quand Louis Althusser jetait les bases de la grande alliance judéo-catholique.
Ce que veut dire «être Juif».
Itinéraire personnel, familial, intellectuel, d’un philosophe qui, trente-sept ans après Le Testament de Dieu, donne L’Esprit du Judaïsme. [4e de couverture chez Grasset ]

Pourquoi l’antisionisme est le masque de l’antisémitisme de masse ?

L’antisémitisme nous savons ce que c’est, enfin presque : cette haine incompréhensible que certains vouent aux Juifs et qui a servi de théorie au plus barbare des génocides. Nous disons « enfin presque » car à l’origine c’était un racisme qui s’exerçait sur les peuples sémites,  qui partagent la même langue et qui habitent principalement au Moyen-Orient, dans la Corne de l’Afrique et en Afrique du Nord, mais qui s’est concentré essentiellement sur les Juifs qui partagent la même origine linguistique. L’antisémitisme c’est donc la haine de la « race » juive, et peu importe sa nationalité, sa religiosité ou son athéisme.

simenon-antisemite

L’antisionisme nous savons ce que c’est, ça désigne l’opposition à l’installation des Juifs de toutes nationalités en Palestine dans une seule nation. À la fin du XIXe siècle et au tout début du XXe siècle, une majorité des juifs orthodoxes n’adhèrent pas au sionisme, voire lui sont hostiles et sont donc antisionistes. Mais après le partage de la Palestine par l’ONU en 1947 et la création de l’état d’Israël, le problème des réfugiés palestiniens, la colonisation des territoires occupés après la guerre de 1967, c’est devenu le terme qui désigne l’opposition à la politique d’Israël.

Et voilà maintenant, que la critique de la politique d’Israël, aussi légitime que la critique de tout autre politique nationale, devient par décision BHélienne, de l’antisémitisme ! On en perd notre latin…

neturei-karta.170812

Par ce nouveau glissement de sens, nous qui pensons que la colonisation des territoires occupés est un blocage essentiel à la résolution du problème, que certaines réactions militaires d’Israël aux attentats ou aux intifadas sont disproportionnées, que le mur qui sépare les habitants de cette région est une sorte d’apartheid, nous sommes devenus les égaux des antisémites, de Soral ou de Dieudonné, des négationnistes ou autres fascistes qui désireraient un nouvel holocauste. De crypto-antisémites en quelque sorte.

On le dit depuis longtemps Au Coin du Comptoir, par un petit glissement sémantique, un conflit classique peut se transformer en guerre de religion , ou pire, en guerre sainte ou en croisade, où le fameux Dieu unique sert de prétexte aux pires massacres. Et nous voilà, nous qui émettons des doutes sur la politique actuelle du gouvernement israélien et de ce fait antisioniste moderne, nous voilà classés dans les antisémites de masse !

Mazel tov (מזל טוב!‏) Bernard Henri ! Antisionistes, nous voilà relégués, Au Coin du Comptoir, en disciples de Drumont, en anti-dreyfusard, en lecteurs zélateurs de Bagatelles pour un Massacre  ou du Protocole des Sages de Sion. Tout cela parce que nous trouvons illégale l’installation de colonies dans les territoires occupés par Israël ?

indignez-vous

Non ! faisant fi des définitions que l’on voudra bien nous attribuer, nous resterons les lecteurs enthousiastes de « Indignez vous ! « de Stéphane Hessel luthérien, né allemand, d’origine polonaise et juive et nationalisé français en 1937.

À propos de poltechno

Avec l'âge on radote et on parle tout seul... Comme il n'y a plus de bistrot dans mon quartier je me suis créé un bout de comptoir virtuel sur le Net histoire de refaire le monde...

Publié le 08/03/2016, dans politique, Société, et tagué , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :