Joseph Stiglitz conseille au Royaume Uni de quitter l’Europe en cas d’adoption du TTIP…


Stiglitz considère que le TTIP représente un danger «très important» pour la société

Quand un prix Nobel énonce -plus clairement que nous bien sûr- une synthèse des conversations d’apéro sur les grands évènements de la vie économique, on a envie de l’inviter pour une tournée supplémentaire offerte par la maison !

Stiglitz-Getty.jpg

C’est en lisant un article du très sérieux journal britannique The Independent  sur l’intervention du prix Nobel au « Getty Conservation Institute« , manifestation organisée par le parti Travailliste que nous avons pu voir que Joseph Stiglitz partageait notre opinion, ou l’inverse. Nous n’avons pas hésité une seconde à nous mettre à la traduction artisanale de l’article.

« Je pense que les restrictions imposées par le TTIP seraient suffisamment défavorables au fonctionnement du gouvernement pour me faire douter que l’adhésion à l’UE soit encore une bonne idée », a déclaré Stiglitz.

Le TTIP donne aux entreprises le pouvoir de poursuivre les gouvernements quand ils décident d’une réglementation qui frappe les bénéfices de ces sociétés.

Les chiffres des Nations Unies ont montré que les entreprises américaines ont fait des milliards de dollars en poursuivant d’autres gouvernements près de 130 fois au cours des 15 dernières années en vertu d’accords de libre-échange similaires.

Les détails des cas sont souvent secrets, mais les précédents notoires incluent le géant du tabac Philip Morris qui poursuit l’Australie et l’Uruguay pour avoir mis des avertissements sanitaires sur les paquets de cigarettes.

«Chaque fois que vous édicterez un règlement du type de celui contre l’amiante ou de toute autre type, vous serez poursuivi », a déclaré Stiglitz.

« Il n’y a rien dans le TTIP qui vous empêche d’écrire un règlement. Vous pouvez écrire un règlement. Vous avez simplement à continuer de rédiger par exemple, un chèque à Philip Morris pour compenser les profits qu’ils auraient pu faire s’ils avaient pu continuer à tuer des gens comme ils ont pu le faire dans le passé « , a t-il dit.

L’accord du TTIP prévu entre l’UE et les États-Unis créerait la zone de libre-échange la plus grande du monde, balayant droits de douane et autres obstacles au commerce des biens et des services. Ses partisans disent que cela permettrait d’encourager les investissements et de créer des emplois.

Mais la disposition controversée du règlement des différends investisseurs-État permettrait aux multinationales de poursuivre les gouvernements si elles pensent que la réglementation met à mal leurs profits.

Stiglitz décrit la TTIP comme «une réécriture massive des règles sans débat public ».

« Les dangers pour notre société sont très importants», a t-il dit.

tafta

A la lecture de cet article nous avons une modeste suggestion à faire au prix Nobel, nous pensons qu’il aurait dû directement conseiller à l’Europe de rester en dehors de ce partenariat, à la vue du danger qu’il perçoit pour la société, de façon à ce que le Royaume Uni décide sereinement s’il doit rester ou sortir de l’Union Européenne. Ce serait une raison très égoïste de suggérer la sortie de la Grande Bretagne de l’Union pour simplement éviter le danger qui menace tous ses partenaires.

À propos de poltechno

Avec l'âge on radote et on parle tout seul... Comme il n'y a plus de bistrot dans mon quartier je me suis créé un bout de comptoir virtuel sur le Net histoire de refaire le monde...

Publié le 07/03/2016, dans économie, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. rita de marco

    salut Pierre,comment je peux le mettre sur FB ? bise et à bientôt

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :