Les beaufs ne sont pas morts avec leur créateur…


Au secours Charlie, ils sont restés cons…

Amalgames, récupérations, islamophobie, conneries, le retour.

Je ne vous raconte pas l’ambiance Au Coin du Comptoir depuis ce mercredi noir où ceux qui nous avaient fait poiler -c’est comme ça qu’on disait à l’époque- depuis Hara-kiri, Hara-kiri Hebdo, Charlie Mensuel et Charlie hebdo, sont morts, assassinés par deux crétins fanatiques. Pour faire bonne mesure, un autre assassin ne trouve rien de mieux, après avoir tué une policière le lendemain, qu’aller finir sa guerre deux jours après dans un hypermarché casher ! Rien n’était plus comme avant, notre apéro était devenu insipide et les cahouettes avaient un goût de cendre. Le monde était devenu désespérant de connerie.

4427519_11-1-752258812

Les rassemblements spontanés le soir du carnage et la marche du dimanche nous ont un peu consolés. Nous n’étions pas tout seuls à pleurer un symbole de la Liberté. Même si on avait réagi à l’époque, on comprenait mieux la stupeur, la colère et la peine qu’avaient ressenti les américains le 11 septembre. On n’a pas parlé de peur dans notre bistrot préféré, mais de chagrin et de rigolade en revoyant certaines des caricatures qui avaient marqué la longue carrière de Cabu, de Wolinski et de leurs copains. Comment des dessinateurs de petits mickeys pouvaient avoir été froidement tués pour avoir fait rire en dessinant des dieux et des prophètes ?

babouse-Charlie-hebdo

On se consolait en se disant que peut être, avec ce que l’on avait vu dimanche en France et dans le monde, avec la chaleur de la Fraternité des foules qui marchaient pour la Liberté, avec le réconfort d’être tous ensemble dans la même douleur, la même ferveur, que si cela nous faisait réfléchir, cela ferait également réfléchir ceux qui s’évertuent depuis des lustres à faire de la petite politique de caniveau, prônant le racisme, la xénophobie, l’intolérance, la guerre des religions, la France coupée en deux. On était Charlie et on signait la fin des beaufs de Cabu.

Peut-être aussi à cause des tournées d’apéros, nous étions optimistes. Pour parodier ceux qui n’ont pas d’opinion, ceux qui en ont une mais n’y ont jamais réfléchi, on se disait « qu’il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis« . On se disait que le symbole « je suis Charlie« , si on avait deux neurones, allait faire comprendre qu’on ne pouvait plus raconter n’importe quoi à ceux qui avaient marché et même à ceux qui avaient regardé la marche à la télé tout un dimanche. Et bien si !!

Ça a débuté avec « neunoeil », le vrai patron -encore- du Front National. Les « Charlie’s » sont devenus des Charlots ! Le slogan frontiste est passé rapidement de l’extrême droite à la droite de la Droite, et de la droite de la Droite aux anti Gauche les plus influençables. Et c’est reparti ! Et que je te diserte sur le Coran, que ce sont « les musulmans qui amènent la merde en France », que les chrétiens c’est les bons et les autres, les musulmans, c’est tous terroristes, tueurs de dessinateurs et de juifs. Il disent musulmans mais dans leur bouche ça veut dire « bougnoules, négros, racailles, Arabes, immigrés

invasion

Il n’y avait qu’à voir les sites prêcheurs de croisades ressortir tous les faits divers sélectionnés avec leurs critères xénophobes. Raconter partout « on vous l’avait bien dit… « , et d’ajouter un chapitre aux théories de l’envahisseur bronzé qui a déjà conquis tout l’Europe.

Eh non ! Les beaufs ne sont pas morts avec leur créateur.

 

À propos de poltechno

Avec l'âge on radote et on parle tout seul... Comme il n'y a plus de bistrot dans mon quartier je me suis créé un bout de comptoir virtuel sur le Net histoire de refaire le monde...

Publié le 20/01/2015, dans politique, Religion, Société, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :