Les beaufs contre la Démocratie…


Hier, le jour du massacre à Charlie Hebdo, le jour où la réunion de la rédaction de l’hebdomadaire planchait sur le racisme, nous avions déjà été jeter un oeil sur ce que disaient sur le Net les imbéciles intolérants qui prônent la guerre civile, la guerre de religion, la xénophobie et le racisme et nous n’avions pas été déçus. (voir sur la page Facebook du Coin du Comptoir). Ce matin, Au Coin du Comptoir, après avoir laissé filer quelques larmes dans notre café noir en regardant les photos des rassemblements spontanés dans toute la France et dans le monde, après avoir fait le tour de la presse étrangère toute aussi bouleversée que les foules d’hier soir, nous avons voulu voir ce que les intégristes fanatiques « Européen blanc catholique hétérosexuel père de famille travaillant dans le privé » comme se qualifie l’un d’eux dans un article de Boulevard Voltaire et nous avons franchement été écœurés.

a large

On vous a mis un florilège des bas du cerveau pour qui tout ce qui n’est pas « européen, blanc, catholique et hétérosexuel » est un terroriste en puissance !

…Je ne suis pas Charlie, parce que j’en ai toujours détesté le contenu, et que je n’envisage pas de le prendre aujourd’hui à mon compte. Pour être solidaire de leur calvaire, pour être indignée par ces sordides exécutions, la France entière n’est pas forcée de s’identifier à Charlie Hebdo…

… Paradoxe suprême : les mêmes clament à qui veut l’entendre qu’il ne faut pas stigmatiser les musulmans, qu’il faut même leur tendre la main. Tendre la main de cette façon-là revient à embrasser son prochain en lui disant « Nique ta mère »…

large

« Non je ne suis pas Charlie «  titre son article Gabrielle Cluzet dans Boulevard Voltaire. « C’est son droit » aurait répondu Charb « au nom de la liberté d’expression qui nous est chère » aurait-il certainement ajouté. Celle qui accuse la foule silencieuse d’hier, le gouvernement, et le monde « de ne pas regarder la réalité en face » n’a pas deux neurones, comme dirait un politique connu, pour s’apercevoir qu’elle est lancée dans une guerre de religion, une croisade contre les musulmans.

S’il est autorisé de formuler quelques réflexions au milieu du torrent lacrymal qui sert aujourd’hui d’information au grand public, alors je me risque, à 15 h 50, à partager avec mes lecteurs quelques observations. Elles sont sans doute un peu iconoclastes. Disons que c’est une forme d’hommage à ces actionnaires, journalistes et dessinateurs de Charlie Hebdo qui n’ont jamais rien respecté ni personne ; ou en tout cas rien ni personne qui serait proche de la sphère de valeurs d’un Européen blanc catholique hétérosexuel père de famille travaillant dans le privé…

… Le déferlement lacrymal et événementiel est totalement délirant dans son intensité. Chaque élu, chaque corps de métier doit manifester son soutien. Il est en fait à l’image de la place qu’occupe le pouvoir médiatique dans notre cité. Il est vrai que la coterie des victimes rejoint celle des pleureurs. De grâce, un peu de mesure. Voulez-vous que nous fassions la liste des morts français (comme nos soldats en opération) ou d’autres victimes (chrétiens d’Orient, enfants de Beslan ou de Gaza…) massacrées dans l’indifférence ?…

aa large

On vous laissera apprécier les « Réflexions iconoclastes concernant l’attentat contre Charlie Hebdo » de Philippe Christèle européen, blanc, catholique et hétérosexuel, autre chroniqueur de Bvoltaire.

Cela étant, il faut cesser la politique de l’autruche.

Non, les assassins ne sont pas des « fous » ou des « marginaux ». Ce sont des tueurs islamistes qui veulent imposer la terreur comme leurs congénères de Syrie ou d’Irak. La différence est qu’aujourd’hui, après trente ans d’immigration galopante, ces choses-là sont possibles à Paris et en France.

Non, la rédaction de Charlie Hebdo n’a pas été attaquée par des gens adversaires de la liberté de la presse. Elle a été attaquée parce qu’elle avait osé, courageusement, librement, critiquer l’islam.

Ci-dessus c’est Robert Ménard qui, faisant mine de ne pas faire d’amalgame, réussit à mettre « l’immigration galopante » comme cause principale de la tuerie désignant là aussi l’immigré et le musulman comme un terroriste potentiel.

Le Salon Beige hésite entre la récompense promise par un politicien indien, le manque d’évangélisation des banlieues et la repentance des ancêtres croisés !

…A ce titre, le catholicisme français porte une terrible responsabilité dans l’enchaînement des causes. À force de déserter l’évangélisation, à force de battre notre coulpe sur la poitrine de nos ancêtres croisés ou de nos grands-pères coloniaux, à force de diluer le message du Christ dans des slogans débiles ou dans des liturgies à l’horizontalité navrante, nous avons laissé s’installer en France un islam qui, quelle que soit la bonté des individus, est appelé à développer son dynamisme propre. Nous avons laissé défigurer le christianisme en laissant croire que toutes les religions se valent. Mais croyons-nous encore vraiment dans le Credo que nous proclamons chaque dimanche ? Avons-nous prêché le Christ à ceux qui peuplent aujourd’hui nos banlieues ? Nous l’avons-nous prêché dans toute sa force à nous-mêmes ? Seul le christianisme, fondé sur le mystère trinitaire révélé par l’Incarnation du Christ, affirme que Dieu est amour. On meurt aujourd’hui de l’oublier…

L’observatoire du Mensonge lui, stigmatise les politiques et les journalistes qui ne voient pas qu’il s’agit encore une fois d’une guerre de religion et une guerre civile. Toujours l’immigration, toujours le musulman.

...politiques et journalistes, condamnent tous l’attentat contre Charlie Hebdo mais qu’ont-ils fait sinon encourager le terrorisme depuis toujours ?

… Des journalistes qui joue les vierges vertueuses, c’est vraiment se moquer du monde car ce sont ces mêmes journalistes qui depuis 40 ans font le lit de ce terrorisme.

… il y a quelques jours seulement, le Président de la France inaugurait un musée de l’Immigration, le 14 décembre 2014, en se félicitant de cette immigration magnifique et aujourd’hui on voit quel est le résultat de cette gabegie politique.

… 40 ans de laxisme, quarante ans qu’on nous bassine avec « l’immigration est une chance pour la France » et regardez le résultat !

303604277

Pour l’Union Républicaine ( droite de la Droite ), même refrain. La faute est à l’immigration.

Que retenir de cet attentat de Charlie Hebdo ?

Gageons que les autorités de ce pays, à commencer par le Président de la République, vont fustiger les auteurs, condamner,…et clamer haut et fort qu’il ne faut pas mettre dans le même sac ces terroristes et les musulmans « pacifiques et modérés » qui peuplent nos cités… interdites.

Il n’empêche que si 3, 4, 5 ou plus millions de musulmans immigrés (combien sont-ils exactement ?) vivant en France vivaient en terre d’islam, comme nous nous vivons en terre chrétienne, ces terroristes ne trouveraient pas refuge au milieu d’eux. Bien cachés au milieu d’une population terrorisée par la mainmise exercée sur elle par ces extrémistes, ils ne craignent pas grand-chose.

Les réseaux terroristes, les mafias qui s’y rattachent, les trafiquants de drogues et les « barbus » font peser sur les autres habitants des cités autant de menaces de représailles. L’ensemble constitue un mélange explosif, et un havre pour les terroristes.

Pour Les plus islamophobes comme Riposte Laïque, nous n’avons pas voulu mettre de citations. Celles qui précèdent sont déjà une honte, il importe peu d’enfoncer le clou de l’indigence mentale en citant ces fanatiques, tout aussi fanatiques que les fanatiques qui ont décimé Charlie Hebdo et qui militent pour une reconquête à la mode du mouvement néo-nazi Pegida avec une manifestation à Paris. On se contentera de publier trois images en nous excusant à l’avance de la nausée qu’elles provoquent en général chez toute personne sensée.

couverturemusulmans-693x1024          RI7Valise-ou-le-cercueil-2affiche-18-janvier-724x1024

 

Ces appels à la guerre de religion, à la guerre civile, ont heureusement été contredits par les rassemblements spontanés des hommes et des femmes qui ont compris, comme Charlie Hebdo, que la liberté d’expression c’est la Démocratie. L’arme absolue contre tous ces connards c’est finalement l’arme de Charlie,  le rire…

 

À propos de poltechno

Avec l'âge on radote et on parle tout seul... Comme il n'y a plus de bistrot dans mon quartier je me suis créé un bout de comptoir virtuel sur le Net histoire de refaire le monde...

Publié le 08/01/2015, dans politique, Société, et tagué , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :