Traité commercial transatlantique, secret, finance et lobbying ( acte 2 )…


Ce traité de libre-échange fait couler beaucoup d’encre du côté de ceux qui se sont intéressés à la crise financière mondiale, aux causes de cette crise et aux effets sur notre pays et tous les pays Européens. Nous vous avons parlé dans l’article précédent de ce qui se passait au niveau des négociations financières ; nous allons approfondir le sujet et l’agrémenter d’un complément.

tafta_2

Ce complément, c’est une autre discussion discrète (secrète ?)  qui se déroule à Genève cette fois-ci.  Après TAFTA  [Trans-Atlantic Free Trade Agreement = Accord de libre-échange transatlantique],  TTIP [Transatlantic Trade and Investissement Partnership = Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement] voici qu’apparait un nouvel acronyme, TISA [Trande In Services Agreement = accord sur le commerce et les services] qui a fuité grâce à Wikileaks.

Tout d’abord sur TAFTA et TTIP. Nos anglophones de comptoir ont traduit une synthèse plus qu’intéressante, de nos amis veilleurs de Corporate Europe Observatory ( CEO ) qui avaient repéré le document que nous vous avions fait partager dans l’article précédent. Cette analyse décortique les finesses qui se cachent derrière les propositions européennes sur la régulation financière, aux négociateurs américains. Comme disait un pilier du zinc : « c’est sidérant « .

Traduction de l’analyse de C.O.E

Pour ceux qui ne seraient abonnés qu’à l’Observatoire du Mensonge et autres théoriciens du complot contre Sarkozy, contre la France, contre l’Europe et contre le Monde, -qui ne parlent pas de ces choses triviales (!)- il suffit de savoir que le lobby des financiers et des banques européennes préconise de s’aligner sur les règles de régulation les moins contraignantes des deux parties -en l’occurrence l’Europe actuellement- ceci dans le cas où les Etats-Unis accentueraient leurs velléités de continuer sur leur lancée de mettre la Finance au pas.

" Quelques uns disent que le TTIP veut détruire le libre-échange en Europe" - " je dirais que ces personnes ont passé trop de temps à lire nos rapports stratégiques et pas assez à regarder la coupe du Monde "

 » Quelques uns disent que le TTIP veut détruire le libre-échange en Europe » –  » je dirais que ces personnes ont passé trop de temps à lire nos rapports stratégiques et pas assez à regarder la coupe du Monde « 

Quant à notre autre scoop, comme ils disent à BFMTV, il est dû à des fuites récupérées par Wikileaks. Il s’agit de TISA, une négociation qui réunit les États-Unis, les pays Européens et une vingtaine d’autres pays, l’ambassade d’Australie à Genève, négociation qui devait rester secrète pendant 5 ans. Les dossiers étaient classifiés « protégés de toute diffusion non autorisée » mais ici aussi, les lanceurs d’alerte de Wikileaks ont encore une fois sévi.

Lien vers le document de Wikileaks  ( en anglais )

Les pourparlers secrets pour parvenir à un accord sur le commerce des services (ACS) ont démarré en 2012 et leurs initiateurs entendent tout faire pour les conclure avant la fin 2015. Ils sont en fait destinés à contourner l’obstacle que constituaient les résistances de forces progressistes, de mouvements sociaux, de syndicats et de plusieurs pays en développement pour la conclusion d’un accord global sur le commerce des services (AGCS) au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Devant la paralysie du processus multilatéral lancé en 2001 dans le cadre du cycle dit de Doha de l’OMC, un groupe de pays a décidé, sous l’impulsion des États-Unis et des États membres de l’UE, d’entamer, il y a deux ans, une négociation parallèle.

traite-transatlantique

Les normes proposées dans l’annexe du texte secret consacré au commerce des produits financiers visent d’abord à restreindre la capacité d’intervention de la puissance publique et se fixent ouvertement comme objectif un modèle «autorégulateur» de la finance. Les États signataires du futur ACS ne seraient quasiment plus autorisés à légiférer pour limiter les transactions financières transfrontalières.

Pour ceux qui préfèrent la lecture de Pif Gadget ou de Valeurs Actuelles à Alternatives Économiques, et qui donc ne sont pas trop au fait des problèmes économiques, il suffira de dire que ce que veulent les financiers, c’est continuer la même fiesta que celle de la dernière décennie où la dérégulation a fait près de 30 millions de chômeurs, à ruiné des Etats et à mis à contributions les citoyens pour quelques milliers de milliards de dollars. Rien que cela !

Nos anglophones n’ayant pas encore réussi à traduire les 19 pages capturées par Wikileaks, notre geek de service a dégoté la traduction de la synthèse du document, le mémorandum TISA du professeur Jane Kelsey  de la faculté de Droit de l’Université d’Auckland en Nouvelle Zélande chez les amis de Stop TAFTA.

  Mémorandum sur le texte des Services Financiers de TISA

Pour une fois, vous avez accès aux document confidentiels et vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous avait pas prévenu, même si c’est la période des doigts de pieds en éventail !!

 

À propos de poltechno

Avec l'âge on radote et on parle tout seul... Comme il n'y a plus de bistrot dans mon quartier je me suis créé un bout de comptoir virtuel sur le Net histoire de refaire le monde...

Publié le 17/07/2014, dans économie, politique, et tagué , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :