Bygmalion : Copé et Sarkozy ne savaient rien…


Au Coin du Comptoir ce ne sont pas les menteurs qui manquent. Oh, ils ne the_winner_is-300x225mentent pas dans nos discussions d’apéro sérieuses, les habitués du zinc savent que le fact checking (la vérification des faits et des dires), la désintox des méchantes rumeurs sont notre dada. Non, nos menteurs mentent pour se faire mousser, c’est toujours exagérations, réalité augmentée comme dit notre geek. Mais aucun n’a l’aplomb de Jean François Copé dans l’affaire Bygmalion.

On avait parlé début mars de cette affaire Bygmalion devenue depuis le bazar Copé/UMP. Avec notre manie de la vérification on avait été voir ce qu’était cette société de communication et, quelques jours plus tard, nous avions discuté pour savoir si cette société n’avait pas ruiné l’UMP qui,  encore sous le choc du rejet des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy pour 2,5 petits millions d’euros, avait été obligé de taper ses adhérents pour 11 millions € et donc, par contre coup, le contribuable pour 6,6 millions d’euros.

copé_chimulus1

Les derniers rebondissements, les déclarations de Me Patrick Maisonneuve, l’avocat de Bygmalion, puis de Jérôme Lavrilleux, le directeur de la campagne présidentielle du candidat UMP, nous ont fait tomber de nos tabourets de bar. Comment des potes, car pour Copé, Guy Alvès et Gérard Millot étaient des potes avec qui il avait bossé quand il était député, maire et au gouvernement, comment ces potes là avaient pu l’arnaquer à ce point ?

 Vous vous souvenez certainement que nous avions été rechercher le dernier résultat connu de Bygmalion (2009), que le chiffre d’affaires de 2,79 millions € nous avait laissé penser que ce devait être une arnaque modeste, juste de quoi plomber les comptes de campagne de Sarkozy. Que nenni !

L’UMP a versé aux potes 26,7 millions d’euros en 2012, coquet ! et certains députés avaient abondé le jackpot en ajoutant leur obole pour les législatives ou les municipales.  Charles Beigbeder y a été pour 35 800 €  (qui lui sont revenus puisqu’il est actionnaire de la boite) et pour se prendre une gamelle, Bruno Beschizza, lui, c’était 11 100 € pour se faire battre, Balkany 27 800 €, une broutille pour lui, mais élu, Franck Riester a payé les services 33 300 € sans qu’on lui force la main contrairement à certains autres. Bygmalion a quand même fait un prix d’ami à J-F. Copé, 5 400 € pour sa campagne législative, c’est la moindre des choses.

congres-bygmalion-ump-cope-deligne

Lâché par presque tout le monde à l’UMP, Copé a répété, au bureau politique, qu’il ne savait rien, qu’il avait été floué. Le sacrifice de Lavrilleux, le fusible, n’a servi a rien. Copé n’a pas démissionné, il a été jeté par ses collègues.

NKM : « Je ne te crois pas – Il faut que tu partes. Vous êtes des Pieds Nickelés !  » ( Copé & Jacob )

Dominique Bord : «  Tu dois te barrer pour toi et pour nous  »

Fillon : « Les graves turpitudes financières… » –  » les millions qui auraient été détournés alors que les sympathisants sont sans cesse sollicités pour redresser les comptes du parti « 

Jean Louis Debré (qui avait été blâmé quand le Conseil Constitutionnel avait rejeté les comptes de campagne) :  » Maintenant, tout est clair pour tout le monde  » – « Quand le Conseil a pris la décision d’annuler les comptes de la campagne de Sarkozy, on a bien vu que tout était surfacturé, c’était éclatant  » –  » Je me souviens que Morano et Hortefeux m’avaient traîné dans la boue en déclarant que ce que j’avais fait était inadmissible …« 

pieds-nickeles-2---Copie

On doit avouer au Coin du Comptoir qu’on s’était planté en titrant : et si la société Bygmalion avait ruiné l’UMP « . C’est Copé qui a plombé le parti, qui l’a ruiné, qui a fait le mensonge du sot – je ne suis au courant de rien – qui fait passer les magouilleurs pour de simples incompétents. Reste à savoir ce qui va se passer entre Copéistes et Sarkozistes qui vont se renvoyer la responsabilité du financement de la campagne de 2012.

Quelques apéros en perspective !!

 

 

À propos de poltechno

Avec l'âge on radote et on parle tout seul... Comme il n'y a plus de bistrot dans mon quartier je me suis créé un bout de comptoir virtuel sur le Net histoire de refaire le monde...

Publié le 02/06/2014, dans politique, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :