Si vous n’avez rien à vous reprocher…


Si vous n’avez rien à vous reprocher, vous n’avez pas à avoir peur d’être écouté…

C’est ce que disait Sarkozy ministre de l’Intérieur, repris par Hortefeux  à ce même poste  pour répondre aux critiques sur les lois Perben 1 de 2004 et leur renforcement de 2006, lois Perben 2 qui avaient été sévèrement critiquées comme attentatoires aux libertés individuelles. Et voilà maintenant que, confronté au système qu’il avait lui même encensé et que l’ UMP a voté comme un seul homme, il se pose en victime des lois qu’il a encouragées. Oui mais voilà, la loi est la loi et il est normal que les juges la respectent sinon où va-t-on ? Alors qu’il dénonce des méthodes dignes des « activités de la Stasi » c’est lui, ministre de l’intérieur sous Chirac de 2002 à 2004 puis de 2005 à 2007, qui a fait adopter une série de lois (copiées sur le modèle de la Stasi ?) qui élargissaient les pouvoirs de la police et de la justice dans le cadre des écoutes téléphoniques.

SSM16363

Nous autres, Au Coin du Comptoir, en suivant les explications de nos potes de la Quadrature du Net, (le lien est aussi dans la marge de gauche)  on s’était plus intéressés à la loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (LOPPSI 2) élaborée par Michèle Alliot Marie et Brice Hortefeux. On était inquiet sur le respect de la vie privée du fait de l’exploitation croisée des fichiers de la police et de la gendarmerie, fichiers contenant énormément d’erreurs, et la pose de mouchards sur les ordinateurs de suspects sans trop savoir qui devenait suspect. Cette loi permettait aussi à la police de disposer de délais plus étendus pour les écoutes téléphoniques.

Charlie-909-Altermondialistes

Vous avez compris que nous n’étions pas très favorables à cette dernière loi. Mais elle a été votée par le gouvernement de Sarkozy avec d’autres textes ou projets qui ne nous donnaient pas très confiance. La suppression du juge d’instruction pour confier ses pouvoirs au Parquet (celui-ci restant malgré tout soumis à l’autorité hiérarchique du Ministère de la Justice), la réforme du régime de prescription des abus de biens sociaux, le projet ramenant ce délai du jour où l’infraction est commise alors qu’il débutait jusqu’alors au jour de la révélation des faits (qui interviennent souvent assez tardivement dans ce type d’affaires), l’imposition de critères très restrictifs pour l’application de la compétence universelle en France qui rendent quasiment impossibles la poursuite et le jugement en France des auteurs présumés de crimes internationaux (crimes de guerre, crimes contre l’humanité et génocides), etc … Bref on n’était pas pour.

ecoutes_2

Aujourd’hui, Nicolas Sarkozy –homme honorable ?– a rejoint nos critiques dans le domaine de ces affaires de barbouzes, légales puisque réglementées par ses lois. Alors, crier à la Stasi, pour Paul Bismuth, est un peu fort de café non ?

 

 

 

 

 

À propos de poltechno

Avec l'âge on radote et on parle tout seul... Comme il n'y a plus de bistrot dans mon quartier je me suis créé un bout de comptoir virtuel sur le Net histoire de refaire le monde...

Publié le 27/03/2014, dans politique, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :