Quand le genre nous pourissait la vie à l’école…


caferubis

Cliquez pour agrandir

Certains des habitués du Coin du Comptoir -bien que parfois l’on ait du mal à le croire- sont allés à l’école. Avoir fait des études n’empêche pas d’aimer la convivialité du bistrot, il n’y a qu’à voir le nombre d’intellectuels qui ont élaboré leurs œuvres sur un coin de table d’un café enfumé.  On pourrait reprendre la citation de Honoré de Balzac qui figure sur la vitrine du Rubis, place Saint Louis,  notre collègue – pas virtuel lui  – :  »  Le comptoir d’un café est le parlement du peuple « .

L’autre jour, l’un de ces habitués qui avait fait ses humanités, a rebondi au second degré sur « le Genre » qui fait tant de bruit chez les néoconservateurs. Il s’est donc lancé dans une explication personnelle un peu osée qui prend la problématique sous un angle différent et qui donne a réfléchir sur le sujet…

Cette affaire du genre m’a toujours plombé au lycée. Je suis passé d’allemand première langue à anglais en classe de première, uniquement à cause de cette affaire de genre. Ayant fait du latin depuis la sixième, ce n’était pas tant la déclinaison qui m’embêtait en allemand, mais le genre des mots. En latin, c’est relativement simple. En gros, le genre joue sur animé/inanimé. Les mots qui désignaient l’animé étaient masculins ou féminins suivant le sexe qu’on leur attribue et les inanimés étaient neutres avec quelques exceptions.

Mais en allemand c’est le foutoir. Je pensais à l’origine que ce qui était bon pour le latin allait s’appliquer au germanique, que nenni ! Ils ont bien trois genres mais rien de commun avec la règle animé/inanimé et aucune correspondance avec le français. Le lune, la soleil rien que ça !! Le comble est atteint chez nos amis teutons avec « la jeune fille »  qui devient neutre (Das Mädchen). Pour connaitre le genre il faut tout apprendre par cœur… 

 Vu sous cet angle, si on extrapole sur le sujet qui fâche les intégristes du binaire qui ne voient dans le genre que le sexe mâle/femelle, on comprend mieux pourquoi il est possible en Allemagne, depuis le 1er novembre dernier, d’inscrire « indéterminé » sur le certificat de naissance d’un enfant. Neutre dans le vocabulaire, l’enfant (= Das Kind) aura la possibilité quand il aura grandi de modifier son identité sexuelle.

141230-rumeur-theorie-du-genre-cambon

Comme il est dit dans l’article, -« Cette décision a été prise par Berlin à la suite d’une recommandation faite par la Cour constitutionnelle, d’après qui la reconnaissance du genre « ressenti et vécu » doit être un droit personnel et humain.« –

Finalement les allemands nous mettent la pâtée dans tous les domaines. Au foot c’est toujours eux qui gagnent à la fin, en automobile leurs luxueuses berlines écrasent nos véhicules low cost, leur économie est florissante, et leurs saucisses sont de Francfort. Dans le fond ce n’est pas étonnant, aidés par leurs trois genres grammaticaux, ils ont assez de neurones pour ne pas être dogmatiques.

20140130_theorie_genre

cliquez pour agrandir

Je ne  connais rien aux problèmes de genre dans le vocabulaire népalais mais il doit y avoir quelque chose qui ressemble à la grammaire de nos voisins d’Outre Rhin. Ils ont ajouté « troisième genre » à homme et femme sur les passeports pour que ceux dont le genre n’est pas fixé dans le binaire puisse exister. Il reste à espérer que certains éléments de la police des frontières à Roissy ne soient pas trop conservateurs pour bloquer les « indéterminés » qui descendraient d’un charter en provenance de  Katmandou.

À propos de poltechno

Avec l'âge on radote et on parle tout seul... Comme il n'y a plus de bistrot dans mon quartier je me suis créé un bout de comptoir virtuel sur le Net histoire de refaire le monde...

Publié le 10/03/2014, dans politique, Religion, Société, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :