Affaire Copé, et si on regardait plutôt du coté de Bygmalion…


jfc_bm_maxppp

Cliquer sur la photo pour l’agrandir dans une nouvelle fenêtre

C’est une affaire banale de banalité, on fait travailler des copains et ces copains en profitent pour gonfler l’addition, sachant qu’on ne va pas râler outre mesure. Si Copé n’était pas monté sur ses grands chevaux, la chose serait passée pratiquement inaperçue. Mais non ! Le bonhomme prend la mouche, devient paranoïaque, fustige la presse, dénonce un complot mondial et nous fabrique un drame à la Racine.

Vous nous connaissez, nous ne sommes pas mauvaise langue, mais on adore faire de la vérification de faits (fact checking), et plutôt qu’empiler la batterie de casseroles de Jean François Copé, nous avons préféré aller voir du côté de Bygmalion, cette fameuse boite de communication qui aurait planté l’ UMP de 8 millions d’euros.

La meilleure chose pour commencer une recherche est d’aller voir le site de cette boite de Com. Pas de site_2chance, le site est en cours de maintenance. Qu’à cela ne tienne, il doit bien y avoir quelques éléments en cache dans Google; Rien !

On a trouvé quelques éléments sur la société :

bygmalion_1

Cliquez pour agrandir

AMM_1

Cliquez pour agrandir

On y apprend que la société Bygmalion au capital de 500 000 € est active depuis 5 ans et qu’elle à déposé un seul bilan en 2009. AMM Participation est le mandataire et le président de Bygmalion. C’est une Société au capital de 754 000 € dont le co-gérant est monsieur Ruy Alves, elle exerce depuis 3 ans et à déposé un bilan en 2001. L’activité de ces deux sociétés est le conseil en relations publiques, en communication, pour les affaires, et autres conseils en gestion. D’après ce qui est connu, l’autre dirigeant est Bastien Millot. Alors allons voir du côté des copains Copé.

Le gars Millot (le gaaars comme dirait Montebourg) est pote avec Jean François depuis 1995, année ou il devient son assistant parlementaire. En 2001, toujours pote avec JFC, il devient premier adjoint à la mairie de Beauvais puis lorsque Copé est nommé secrétaire d’État en charge des Relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement Raffarin par Chirac, il devient son  jeune directeur de cabinet. Résumé des acteurs et des sociétés et filiales.

Copé_01

L’entreprise

C’est une agence de communication, une PME achetée et rebaptisée en 2008 par Bastien Millot et Guy Alves, dont le siège se trouve au 9 rue de Milan, Paris 9e, la même adresse que le micro-parti de Jean-François Copé, Génération France. Elle est spécialisée dans la formation, l’événementiel, la conception publicitaire.b »Mais elle n’est absolument pas spécialisée dans la politique. C’est une entreprise généraliste de communication », explique Bastien Millot sur Europe 1. Elle compte 20 salariés, selon Bastien Millot dans « Le Point »… 50 selon le même sur Europe1 jeudi matin… 30 selon Guy Alvès dans « Le Point »… et 10 selon un salarié cité par le magazine. Son dernier chiffre d’affaires connu, de 2,79 millions d’euros, date de 2009. Depuis, l’entreprise ne publie plus ses comptes.

Le chiffre d’affaires n’est absolument pas secret, contrairement à ce qui est dit. Nous n’avons simplement pas souhaité, comme c’est souvent le cas, publié les comptes. Mais en 5 ans, je n’ai jamais pris un euro de dividende! », explique Bastien Millot.

Elle a un capital de 500.000 euros, relève « Le Monde« , et est détenue par deux entreprises, AMM participations, la société de Guy Alvès, et RG Management, qui appartient Richard Gibeaud, directeur général de Bygmalion. Elle a plusieurs filiales : Ideepole, Bygmalion TV, ainsi que Edition, devenue Events&Cie en 2011, prestataire pour l’UMP.

Son site internet a été fermé « car il est en cours de maintenance », et « sera rétabli dans les meilleurs délais. »

Son organigramme

Bastien Millot, co-fondateur de Bygmalion, à laquelle il a apporté 18.500 euros avec Guy Alves. Proche de Jean-François Copé, dont il a été le directeur de cabinet à Meaux et membre de ses cabinets ministériels. Ainsi que le trésorier de son micro-parti, Génération France. Après Bercy, il travaille à la direction de France télévisions, où on lui reproche d’avoir préparé le lancement de Bygmalion quelques jours avant son départ. Il a été chroniqueur média chez Europe 1 et a également travaillé comme 2e adjoint à la mairie de Beauvais, où il a été condamné pour avoir laisser un chauffeur sur-déclarer des heures aux frais du contribuable. Il dit de lui-même : « La finance, je n’y connais rien. Il faut voir ça avec mon associé, Guy Alves. » Bastien Millot a décidé de vendre ses parts dans Bygmalion.

Guy Alves a travaillé pour Jean-François Copé pendant 10 ans, d’abord à la mairie de Meaux dont ce dernier était le maire, puis au gouvernement. Après Bercy, où il était chef de cabinet, il est devenu trésorier de Génération France et a rejoint Centuria. Il dit de lui-même : « Je ne suis ni une ONG, ni un braqueur de banques. Ce n’est pas parce que je suis ami avec Jean-François que je devais renoncer à l’UMP, qui était dans le portefeuille de l’entreprise que j’ai rachetée. »

Emmanuel Limido, ancien banquier propriétaire de l’AJ Auxerre, gérant d’un fonds d’investissement de plus de 4 milliards d’euros, Centuria, abondé par des Qatariens. Il a investi dans Bygmalion sous la forme d’une obligation de 1,5 millions d’euros via une SARL Luxembourgeoise, Paris Luxembourg Participations, qu’il a convertie en actions en 2011. Centuria a été un intermédiaire entre le Premier ministre du Qatar et Bercy -où Jean-François Copé était ministre du Budget et négociait une convention fiscale avantageuse pour les investissements de l’émirat- pour la vente d’un bien immobilier et entre Bercy et la Qatar islamic bank pour le rachat de l’hôtel Kléber.

Frank Attal, numéro 3 d’Events&Cie, organise les meetings de Nicolas Sarkozy.

Jo Alet, anciennement George Alet, embauché par Franck Attal, spécialiste de l’éclairage et de la vidéoprojection, condamné en 1987 à 3 ans de prison dans une affaire d’escroquerie aux encarts publicitaires liée à une campagne politique. A travaillé pour Elf et pour des dirigeants africains.

Charles Beigbeder, proche de Jean-François Copé, candidat à la maire de Paris en 2012, et actionnaire d’Audacia, qui détient Léni, prestataire de Bygmalion.

Son sous-traitant

Léni, pour qui travaille Jo Alet, société de location de matériel informatique qui assure le service de videoprojection des meetings de Nicolas Sarkozy pour toute sa campagne, sauf Villepinte. En 2012, elle voit apparaître à son capital Audacia, société spécialisée dans l’investissement défiscalisé détenue par Charles Beigbeder.

Ses clients

Les députés UMP. En 2008, la filiale Edition réalise des plaquettes personnalisées pour chacun des 320 députés UMP, qui présentent leur bilan. La facture est réglée grâce à la dotation parlementaire du président du groupe UMP à l’Assemblée nationale : Jean-François Copé.

Génération France, le micro-parti de Jean-François Copé, dont Bigmalion a conçu le site internet, développé l’application mobile et édité les livres.

L’UMP. Bygmalion commence à travailler directement pour l’UMP, le parti, en 2010. Au moment où Jean-François Copé en devient secrétaire général. Elle a notamment facturé 22 séminaires de formation clé en main pour les militants.

L’ANDL, l’association chargée de la formation des élus UMP, présidée par Michèle Tabarot. Bastien Millot a affirmé : « Rien n’a jamais été signé avec l’ANDL, même si sa présidente est une amie. » Avant de se raviser.

France Télévisions, pour qui Bastien Millot a travaillé trois ans. Montant des prestations : plus d’un million d’euros, qui font l’objet d’une enquête judiciaire.

Le musée du Cannet, dont Bygmalion a fait la plaquette, et dont la maire est Michèle Tabarot.

L’office de tourisme de Provins, dont le maire est Christian Jacob, successeur de Jean-François Copé à la tête du groupe UMP.

La ville de Levallois-Perret, dont elle a dessiné le logo, dont le maire est Patrick Balkany.

Le cabinet médical du père de Jean-François Copé.

[ Donald Hebert Le Nouvel Observateur ]

Copé_2

Je ne sais pas vous, mais nous, on trouve que c’est un peu comme Au Coin du Comptoir quand un habitué paye sa tournée d’apéro, il a tout d’un coup plein de copains assoiffés.  Nous on pense que cette société est un peu fragile, n’ayant pratiquement que l’ UMP comme client mais bon, chacun gère comme il veut. Si Bygmalion a majoré les factures de l’ex majorité  1 – c’est pas sympa pour le seul client et le pote Copé – 2 – si le supplément payé par l’ UMP a eu une incidence sur le dépassement du budget des présidentielles, son rejet et le « sarkothon « , c’est encore moins sympa, surtout que 66 % de la facture a été payée par tous les contribuables français – . Si on comprend la démarche pour un don à une ONG, dans le cas d’un parti politique on est beaucoup moins sûr.

Pour en savoir un peu plus sur le sujet :
Les Gourous de la Com’ par Aurore Gorius, Michaël Moreau

À propos de poltechno

Avec l'âge on radote et on parle tout seul... Comme il n'y a plus de bistrot dans mon quartier je me suis créé un bout de comptoir virtuel sur le Net histoire de refaire le monde...

Publié le 05/03/2014, dans politique, et tagué , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. Si on regardait aussi, un peu plus souvent, du coté des chaines de télévision qui invitent ce genre de communicant pour bobbarder (et cela a commencé bien avant, avec des Séguéla et Attali ou même Tapie, dont on comprend mieux pourquoi il promouvait Royal en 2006 et changeait pour Sarkozy en 2007 – au vu de l’affaire Lagarde Addidas)

    J'aime

    • « Les nouveaux chiens de garde » ont fait l’historique de cette « bobardisation » et des relations entre les médias et le pouvoir et effectivement elle ne date pas d’hier.

      Manuel Valls n’est qu’un épiphénomène, ce qui est intéressant est de démonter les idées sans trop se préoccuper de celui qui les porte.

      J'aime

  1. Pingback: Bygmalion : Copé et Sarkozy ne savaient rien… | au coin du comptoir

  2. Pingback: Quand les affaires de l’UMP s’invitent à l’apéro… | au coin du comptoir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :