Quand les culs-bénis et autres intégristes ne lisent pas la Bible…


Nous avions déjà fait un petit billet bien documenté sur les girouettes politiques qui sont, un jour pour lutter contre les stéréotypes hommes/femmes et qui, le lendemain sont contre. On avait cru clairement comprendre, enfin nous autres les accoudés Au Coin du Comptoir, que ces politiques se foutaient complètement de l’éthique, de la morale et du reste que pour utiliser une partie de l’opinion publique conservatrice et se faire mousser. Des pères la vertu qui vont bien sûr dans le sens du courant, ce qui leur évite de réfléchir aux vrais problèmes. Il faut leur concéder que le gouvernement actuel, tout aussi en panne d’idées sur les vrais sujets économiques et sociaux, continue sur la même lancée qu’eux mêmes avaient initié.

sainte écriture

Coté politique c’est fait. Nous allons montrer maintenant que ceux qui mettent en avant leurs convictions religieuses sont tout aussi hypocrites que les politiques, ou ignorants de leurs propres fondements religieux, ce qui n’est pas mieux.

Quand on lit ce qu’ils disent dans certains blogs de cette fameuse « théorie du genre » que les cathos ont inventée de toute pièce, ça fait un peu peur aux gens normaux :

Cette théorie est un avatar des athéismes marxistes et nazis puisque son but ultime est la destruction non seulement de toutes les structures sociales traditionnelles (famille, travail, patrie) mais aussi de la
relation de l’homme à Dieu. (sic)

Certains des piliers du bar ont une culture religieuse assez poussée. Cela vient de leur prime jeunesse le chat et dieupassée sur les bancs des bons pères dans des pensionnats où la messe était obligatoire tous les matins que Dieu faisait. La messe traditionnelle en latin les avait obligés à apprendre la langue de Cicéron dès la sixième, ce qui leur permettait de comprendre ce qu’ils racontaient en réponse au curé tout aussi polyglotte. Ce n’était pas le cas des grenouilles de bénitier qui ne comprenaient pas un traitre mot des psaumes qu’elles braillaient allègrement. Ils ont heureusement échappé aux mœurs dissolus de certains établissement non sans avoir assisté à un quota d’offices équivalent à 5 vies de chrétien .

Comme dernièrement la conversation d’apéro tournait autour de ces sujets, l’un de ces ex-lecteurs de catéchisme en latin s’est souvenu du problème de la naissance de Jésus qui l’avait, entre autres mystères, titillé à cette époque. L’affaire d’une vierge qui mettait au monde un enfant ressemblait fort à de la procréation médicalement assistée (PGA) ou pour lui, comme il disait : « de la procréation religieusement assistée« . Mais enfin bon ! Les voies du Seigneur étant impénétrables, un papa une maman (?) , pas de papa une maman (?), un archange une maman (?) , Dieu une maman (?) ,  il fut impossible de trancher entre médical et religieux.

Ce même pilier du Coin de Comptoir s’est remémoré toute une culture religieuse longtemps enfouie. La lecture attentive des textes sacrés avait laissé quelques traces dans sa mémoire et il s’est souvenu de certains passage de la Bible qui avaient à faire avec notre discussion.

 La gestation pour autrui -nous dit il- est depuis longtemps dans la Bible ! Et il se mit à nous raconter l’histoire d’ Agar, la mère d’Ismaël.

Je vous la fait courte. Donc c’était à l’époque lointaine de la Genèse.  Abraham qui était petit fils de Noé, avait quitté Ur en Mésopotamie (Tell al-Muqayyar en Irak aujourd’hui), avec sa femme Sarah. Après tout un périple en Égypte, dans le Néguev,  en Syrie, Dieu lui donne le pays de Canaan  et lui promet une multitude de descendants. Le problème est que sa femme Sarah est stérile. Qu’à cela ne tienne, Sarah offre sa servante Agar pour porter l’enfant d’Abraham. L’affaire est rondement menée, le patriarche de plus de 80 ans a la joie de voir naitre un héritier, Ismaël.

Sarah - Abraham - Agar

Sarah – Abraham – Agar

Si ça c’est pas de la GPA ! Il est vrai qu’ensuite, la science ayant fait d’énormes progrès, Sarah ménopausée, lui donnera finalement un autre fils, Isaac. L’affaire est un peu compliquée car c’est suite à la visite d’étrangers au lieu dit « chêne de Mambré » dans le secteur où Abraham avait planté sa tente que Sarah s’est retrouvée enceinte.

Après un second Picon Bière, notre expert en lectures bibliques ajouta – ce n’est pas le seul cas répertorié dans le Livre, y a aussi Jacob et Rachel… – et de repartir sur une nouvelle histoire.

Jacob et Esaü, deux jumeaux étaient les fils d’Isaac dont on vient de parler et de Rebecca. Après tout un pataquès à propos d’un plat de lentilles, Jacob est obligé de partir vite fait de la maison. Il va bosser chez un gars qui a deux filles, Léa et Rachel. La petite Rachel lui tape dans l’œil mais le père ne veut pas que la cadette se marie avant l’ainée et il lui fait épouser Léa. Finalement, pour un contrat de travail de sept ans, Laban, le père, lui accorde finalement Rachel.

Il a quatre fils avec Léa et rien avec Rachel. Encore un cas de stérilité biblique ! Se souvenant certainement de l’affaire Sarah/Abraham, Rachel offre sa servante Bilha à Jacob et celle- ci lui donne deux fils. Léa qui ne voulait pas être en reste lui offre également sa servante Zilpa qui lui donne, elle aussi, deux fils. Enfin, Dieu dans son infinie bonté, dé-stérilise Rachel genre procréation médicalement assistée, qui enfantera les deux derniers fils de Jacob. C’est pas beau ça ?

fils-jacob

Les fils de Jacob…
(L) fils avec Léa – (R) fils avec Rachel – (B) fils avec Bilah – (Z) fils avec Zilpa

Eh oui, notre expert venait de nous montrer là trois cas de GPA – Agar, Bilha, Zilpa – et 2 cas de PMA –  Sarah et Rachel – . Il n’a pas évoqué la polygamie et c’est tout à son honneur.

Qu’en conclure ? Nous, Au Coin du Comptoir, on pense que les religieux, enfin ceux qui se trainent à genoux, qui prêchent la haine de l’autre, qui sont conservateurs quand ça les arrange, sont tout aussi faux-culs que les politiques. Si on croit que la vérité est dans la Bible, le Coran ou la Torah, que c’est Dieu qui l’a écrite, alors on relit et on se calme. Tant qu’à réfléchir sur comment condamner les soi-disant dérives de l’Humanité, il feraient bien de jeter un œil sur les jurisprudences de Dieu dans le Livre.

Sources

À propos de poltechno

Avec l'âge on radote et on parle tout seul... Comme il n'y a plus de bistrot dans mon quartier je me suis créé un bout de comptoir virtuel sur le Net histoire de refaire le monde...

Publié le 16/02/2014, dans Religion, Société, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :