Immigration : la Suisse passe du fantasme au surréalisme…


ovomaltine-dynamiteQuand le pays qui parle le plus lentement en Europe trouve une majorité pour limiter le nombre d’étrangers sur son territoire, alors qu’il n’a qu’un peu plus de 3 % de chômeurs, ça nous troue le gruyère authentique qui n’en a pas, Au Coin du Comptoir. Le chocolat du Locle – vous savez, « plus t’avances en ville plus ça sent l’chocaulaaaat  » –  nous en tombe des mains. On avait cru comprendre dans les discours des partis d’extrême droite, qui voulaient gommer la xénophobie des propos, que l’étranger était indésirable parce qu’il venaient manger la viande des Grisons du Suisse, pas du tout. Une majorité ( faible) d’helvétiques a décidé que  » chacun chez soi et les vaches d’Hérens seront bien gardées…

immigré_suisseEn effet, le pays du plein emploi s’est prononcé contre une immigration éduquée qui vient majoritairement de France  (104 000) d’ Italie (291 000) d’Allemagne (284 200)  et du Portugal ( 237 000). Si ça n’est pas un refus de l’autre çà ! Le plus étonnant est que les villes, où l’on trouve la majorité des étrangers, ont voté contre la limitation alors que les campagnes, peu touchées, ont voté pour la mise en place de quotas et la préférence nationale. D’ici à ce que les quotas soient gérés par UBS on se doute du genre de critères qui feront la sélection !

Le fantasme a pris le pas sur la réalité. La preuve en est le vote des cantons campagnards qui ne voient passer les étrangers qu’avec des « alpenstock » et des chaussures de randonnée et qui se sentent aujourd’hui envahis et en insécurité. Ce fantasme du repli sur soi traverse toute l’Europe, géré par les amis et collègues du Front National. La discrimination frappait hier le bougnoule et le négro, aujourd’hui c’est l’étranger voisin, demain ce sera le canton voisin qui ne parle pas la même langue.

Nous verrons peut être avant la fin de la décennie, suite à un amendement de l’ UDC, (droite populiste) votation suissedemander, pour reconnaitre les étrangers indésirables, qu’ils portent une casquette surmontée d’une pomme et autoriser les Suisses fiers de leur passé à les ajuster avec leur ancestrale arbalète, le symbole de la libération et de l’indépendance du pays. Il est prévu de rendre la première médaille d’or suisse à Sotchi, en effet, les origines du champion olympique de ski de fond Dario Cologna ne sont pas très claires. L’Union des Banques Suisses sera chargée de la délivrance des permis de séjour, comme il se doit.

votation_le matinEt maintenant on fait Quoi ? Le Matin pose la bonne question que peut être d’autres pays en Europe vont devoir se poser quand les partis extrémistes xénophobes auront gagné les élections européennes. C’est ce que se demandent beaucoup de journaux d’opinion européens [ revue de presse ].

. Avis Au Coin du Comptoir : 80962304720070421152258 ça nous énerve !!

À propos de poltechno

Avec l'âge on radote et on parle tout seul... Comme il n'y a plus de bistrot dans mon quartier je me suis créé un bout de comptoir virtuel sur le Net histoire de refaire le monde...

Publié le 11/02/2014, dans économie, politique, Société, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :