Les salauds ne reculent devant rien


propagande-sociale-2-(50)

On pensait que le lavage de cerveau était une technique dépassée depuis la fin de la guerre froide. On pensait que le temps de cerveau disponible avait été comblé par TF1 , les pub, la télé réalité. Il n’en est rien. Les outils de la désinformation, la manipulation, la propagande sont aujourd’hui sur la toile et les salauds s’en servent bien…

– « Les Restos du Cœur refusent les aliments qui contiennent du porc » –

Notre indignation à l’apéro du jour est venue de cette énième rumeur propagée sur le grand réseau social mondial. Vous connaissez depuis longtemps maintenant notre obsession de la vérification et comme cette « info » basée sur des témoignages nous rappelait quelque chose, l’affaire était lancée et rondement menée. Facile ! La chose traine sur le Net depuis 2009.

restu du coeur

Il s’agit  d’une vidéo récente qui reprend un mail écœurant qui pourrissait les boites mail  il y a quelques années (2009). Soit disant basé sur le témoignage d’un bénévole de l’organisation de Coluche, ce mail n’était qu’un ramassis de clichés xénophobes et racistes dont on peut se faire une idée sur le site de Hoaxbuster qui a traité le sujet en 2011.

[extrait]

Cette fille très lucide m’a dit : « il va y avoir une guerre civile il ne peut en être autrement , ILS NOUS DETESTENT, nous crachent à la figure, viennent nous piller, et PROFITER A MORT du système , le gouvernement a dû composer avec les musulmans, sinon des bombes auraient déjà éclaté partout… »

Sur le point du tri sélectif au Resto du Cœur qui semblait l’argument de la vidéo, l’affaire avait déjà été démentie par l’organisation  en décembre 2009. On pouvait croire que l’auteur  de la vidéo (le salaud de notre coup de gueule) qui clamait la honte sur les Restos était un bénéficiaire amateur de cassoulet frustré, criant à l’injustice et à la discrimination pinard et saucisson, mais non, c’était une simple façon de reprendre et d’accréditer la rumeur raciste de 2009.

Au coin du Comptoir nous avons déjà traité du sujet de la propagande d’extrême droite qui ne propagande-sociale-2-(46)recule derrière aucune saloperie pour faire passer ses idées nauséabondes. (*) Peu importe que ces informations soient des bricolage de mensonges énormes, de bidouillage de photos, de montages vidéo d’où l’on ne sort que les 15 secondes sensées tout démontrer. Peu importe que l’on usurpe le nom de personnalités célèbres pour leur attribuer des textes ignobles ou d’anonymes gendarmes, infirmières, assistante sociales, etc., dont les lettres ouvertes sortent toutes de la même plume. Les lecteurs sont troublés et, même affrontés à la réalité de la vérité, ils finissent par se dire que même si ce n’est pas totalement vrai ça n’est pas entièrement faux. La propagande a gagné !

(*)   La propagande toute pourrie, ça marche

        Les pièges de la lecture superficielle

Sur le sujet qui nous intéresse, nous avons Au Coin du Comptoir des éléments de première main sur le fonctionnement des restos et de beaucoup d’autres organisations qui fonctionnent dans le secteur de la solidarité et même de façon très locale (**).

(**) L’épicerie sociale de Metz dans notre grand quotidien régional.

logo restos du coeurL’auteur du mail de 2009 laisse entendre que les bénéficiaires, enfin les étrangers bénéficiaires (voir le contenu du mail de 2009 repris dans la vidéo) font la loi dans ces organisations. Il n’en n’est rien. Comme disent les restos –  » La confiance que nous font les donateurs impose d’employer au mieux leurs dons.  » – et c’est presque un parcours du combattant pour le bénéficiaire que d’être inscrit aux distributions. Il n’y a que la distribution de repas chaud par les bus en maraude ou les colis d’urgence qui ne sont pas soumis à cette inscription.

Pour l’épicerie sociale proche du Coin du Comptoir la démarche démarre par un rendez vous avec une assistante sociale avecune-epicerie-qui-casse-les-prix tous les justificatifs nécessaires,  qui prend en compte tous les revenus de la personne ou de la famille, prestations sociales comprises, en déduit les dépenses vitales  (loyer, électricité, gaz, etc. ) pour déterminer le « reste à vivre ». Si ce reste à vivre est en dessous d’un certain seuil, le demandeur est envoyé à l’épicerie de la Croix rouge pour être inscrit sur la liste des bénéficiaires et ce, quelque soit sa couleur de peau, sa nationalité, sa religion ou son age, au grand dam des xénophobes qui voudraient voir s’y instaurer un tri identitaire. La suite ? Voyez le témoignage d’une bénéficiaire des Restos l’année dernière.

Les épiceries sociales, pour éviter de trop marginaliser les bénéficiaires ou de ne les traiter qu’en assistés, font participer « les clients » à hauteur de 10 %  du prix des marchandises qu’il choisissent plafonné à 15 € par personne dans le foyer. Par exemple, une maman isolée avec un enfant aura droit à des achats à hauteur de 30 € qui lui couteront en réalité 3€ . Cela n’empêche pas des comportements étonnants de bénéficiaires comme nous l’avions décrit dans un billet avant noël 2012.

Voilà en gros comment fonctionne la solidarité pour les plus démunis. Bien sûr dans le lot, comme dans toute la société, il y a des profiteurs, des agressifs, des aigris ou des méchants et peut être un peu plus que dans la société en général car il doit être difficile de se voir dans cette situation d’indigence telle qu’il faille tendre la main en perdant toute estime de soi.

La honte n’est pas sur les Restos du Coeur ou sur toute autre organisation solidaire mais sur ceux, les salauds,  qui dénigrent, déforment ces élans de solidarité,  ce qu’il y a de meilleur dans l’ Homme, pour accréditer leurs thèses qui ne visent qu’à stigmatiser les minorités, les races, les identités en en faisant, comme depuis toujours, les boucs émissaires de nos problèmes.

propagande-sociale-2-(60)

Nous Au Coin du Comptoir on reste vigilant…

À propos de poltechno

Avec l'âge on radote et on parle tout seul... Comme il n'y a plus de bistrot dans mon quartier je me suis créé un bout de comptoir virtuel sur le Net histoire de refaire le monde...

Publié le 24/01/2014, dans politique, Société, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :