En 2013 tout a augmenté…


Début de l’année 2014, l’heure des bilans…

bourse-humourA l’heure de l’apéro de ce début d’année, Au Coin du Comptoir on était plutôt parti sur les bêtisiers de l’année qui venait de se terminer. En principe on sait que ça marche ce genre de truc, surtout à la télévision pour les endormis des neurones qui ne savent plus avec quoi rigoler. Mais une remarque de Benny, le rabat joie de service, a réorienté notre discussion sur un sujet un peu moins débile.

Finalement, si on réfléchit bien, crise ou pas crise c’est à la bourse qu’il faut mettre son pognon, enfin… Quand on en a !

Du coup, le geek de service reconnecte sur le Wifi Free (parce qu’il a tout compris!) l’ordinateur portable qu’il venait de refermer sur une série de vidéos « les plus débiles du Monde » sur Youtube.  – Si vous voulez une liste non exhaustive c’est à la fin du billet – Donc il se reconnecte pour aller vérifier si ce que Benny venait de dire était confirmé.

Bourse_bilan_2013Et bin oui ! Notre Benny avait raison, il vaut mieux être boursicoteur et rentier que chômeur sauf peut être à Hong Kong mais là bas y a pas vraiment de chômeur.

On s’en doutait un peu Au Coin du Comptoir, mais le voir de nos yeux ça fait un autre effet. Le voisin de Benny qui venait de finir ses cacahuètes a rebondi sur « chômeur ».

… Chômeur, en général t’es pauvre, et comme toutes les Bourses ont fait du gras, faudrait vérifier si du coup les pauvres ont eu un peu de rab.

on peut dire que c'est la courbe Chômage / Bourse

on peut dire que c’est la courbe Chômage / Bourse

Pas idiot cette remarque. Nous avions déjà parlé l’année dernière d’un paradoxe entre le PIB de l’Allemagne et le nombre de pauvres. Y aurait il un lien entre ces gains boursiers faramineux –  si on les compare à la rente servie par le Livret de Caisse d’Épargne – et le niveau de pauvreté. Notre geek s’est remis au boulot.

Bon, si on trouve rapidement de combien la bourse a augmenté l’année dernière, il semble qu’il soit difficile d’avoir des chiffres récents sur la pauvreté. Les statisticiens mettent 3 à 4 ans pour les calculer, et encore, pas partout !

En faisant avec ce qu’on a on peut donner quelques chiffres de l’OCDE qui calcule le seuil de pauvreté à 50 % du salaire médian y compris les transfert sociaux. Les chiffres habituels sont calculés en France à 60 % du salaire médian y compris les transfert sociaux  :

  • Etats Unis                        2006 : 16,8 %                   2010 : 17,4  %
  • Japon                                2003 : 14,9 %                   2009 : 16,0 %
  • Allemagne                        2003 :  8,1  %                   2009 :   9,5 %
  • Espagne                            2004 : 14,8 %                   2009 : 15,5 %
  • Italie                                  2004 : 11,8 %                   2010  : 13,0 %
  • France                               2004 :   7,0 %                   2010 :   7, 9 %

Notre informaticien maison nous a fait grâce de la Suisse où il n’y a qu’un chiffre, -en 2009- 9,5 % – et Hong Kong qu’il n’a pas trouvé.

On peut remarquer avec ce mode de calcul que la France est le pays où le taux de pauvreté est le plus faible de la liste. Les chiffres français avec un revenu à 60% du revenu médian sont de 13,5 % en 2009 et 14,1 en 2010.  Monsieur Robert, dit Bob, notre inspecteur des impôts et prof d’économie Au Coin du Comptoir explique ça par le fait que la France est un pays (et certainement le meilleur) où le systèmes des revenus de transfert de l’état providence est le plus efficace. Nos cotisations, nos impôts sont élevés mais ils servent entre autres à lutter contre la pauvreté au grand dam des « pigeons « , « moutons » et autres « vaches à lait ». La preuve en est, toujours d’après Bob, que de comparer notre taux de pauvreté dans le tableau de l’OCDE à celui des Etats Unis (plus de la moitié) et la protection sociale de ces deux pays.

L’autre chose remarquable, pour en revenir aux résultats boursiers, est que ni les gains dans la finance, ni d’ailleurs la croissance du PIB, ni l’augmentation du nombre de riches n’ont d’ incidence sur le nombre de pauvres, comme nous l’avions noté dans un précédent billet. Malgré les grandes déclarations des tenants du néolibéralisme et du Marché omniscient et omnipotent, l’augmentation des richesses dans un pays ne fait pas diminuer le nombre de citoyens en difficulté, bien au contraire…

Quelques liens utiles pour parler de la misère, de l’exclusion et de discrimination en connaissance de cause :

ATD-Quartmonde  ;  L’Observatoire des Inégalités  ;  Rapport du gouvernement sur la pauvreté (2012)  ;

INSEE – Pauvreté

Ah, j’allais oublier, les vidéos débiles !!    –   Donc pour ceux que ça embête de réfléchir, on a fait une petite sélection en français. Et dire qu’il y en a qui  « like » ça  (!!!)

Juste pour rire !!    ;   A mourir de rire !!   ;  Miroir et chats ( 942 558 vues ) !!!   ;   le ménage (2 428 903 vues)

À propos de poltechno

Avec l'âge on radote et on parle tout seul... Comme il n'y a plus de bistrot dans mon quartier je me suis créé un bout de comptoir virtuel sur le Net histoire de refaire le monde...

Publié le 03/01/2014, dans économie, politique, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :