Il faut arrêter de raper les carottes…


     C’est le dernier éclat de Brigitte Bardot concernant l’installation d’un abattoir temporaire à Besançon, appuyé par le Front National, puisqu’il s’agit d’abattage pour la fête de l’Aïd el Kebir et que le parti borgne sort son révolver chaque fois qu’il entend le mot musulman ou arabe, qui nous a fait réfléchir.

« Si Robespierre a imposé un régime de terreur et porte la responsabilité de nombreuses décapitations en place publique, il n’était pas utile d’associer son nom à ces égorgements rituels qui plongent les bêtes dans une souffrance insupportable » 

عيد الأضحى

L’Aïd al Adha, ou Aïd el Kebir n’est finalement qu’une copie de Pâques où  » l’Agnus Dei  » [ Agneau de Dieu ] des Chrétiens, est sacrifié pour racheter les péchés du Monde et en remontant un peu plus loin, à la soumission d’Ibrahim [ Abraham ] à Dieu, acceptant de sacrifier son fils Ismaël. Heureusement pour celui-ci, au dernier moment, l’archange Gabriel substitue un mouton qui servira d’offrande sacrificielle. Dieu fait parfois des farces qui foutent les boules…

07.-VAN-EICK-AGNEAU-MYSTIQUE-

      Ce n’est pas finalement cette fête symbolique qui a retenu notre attention mais cette affaire de « souffrance insupportable » que plus personne ne supporte aujourd’hui quand il s’agit des animaux de boucherie. La Nature étant ce qu’elle est et l’Homme l’omnivore que l’on connait, cela fait donc plusieurs dizaines et peut être centaines de milliers d’années que l’on trucide des mammouths et des rhinocéros laineux qui meurent dans des souffrances insupportables pour nourrir l’homo erectus.

      On nous rétorquera que l’humanité a évolué, que nous nous sommes civilisés, que cro-magnon et les cavernes décorées pop art c’est loin tout çà. Les habitués de l’apéro Au Coin du Comptoir vous répondront du tac au tac que les usines industrielles à tuer les hommes qui étaient d’une « race », d’une religion différentes, c’était il y a seulement 60 ans !! Il est vrai que les boucs émissaires d’hier ne sont pas les agneaux qui nous occupent d’aujourd’hui, mais qu’on ne nous parle pas d’un saut de civilisation…

tableau de chasse

      Beaucoup n’ont pas connu ou ont oublié  le grand père qui tuait et dépeçait le lapin du dimanche, la grand mère qui coupait la tête de la poule qui allait finir au pot et le voisin qui, au mois de novembre, tuait un ou deux cochons pour sa réserve de l’hiver. Le cochon criait beaucoup avant le ou les coups de masse, normal, il n’aimait pas trop cette aventure le cochon. Le lapin était relativement silencieux, la poule et le canard également si l’affaire était menée rondement mais il n’était pas rare qu’à la suite d’une maladresse, la poule ou le canard sans tête esquissent une tentative de fuite. C’était naturel à cette époque, habituel, on savait que c’était ce pourquoi ils avaient été dorlotés peu avant.

tuer cochon

      Aujourd’hui on pousse l’anthropomorphisme à mettre des impers à des petits chiens ridicules, à faire manger des préparations culinaires à des chats beaucoup moins affamés et beaucoup plus difficiles que les patients de Médecin du Monde.

      L’ami des animaux nous explique qu’il faut faire passer ses futurs beefsteak au bloc opératoire pour une anesthésie générale. Le végétarien résout le problème en ne mangeant que des plantes. Et tiens ! A propos de plantes et de végétariens…

Un article du très sérieux Sciences&vie titrait en mars 2013 –   » Plantes : ELLES SONT INTELLIGENTES !  » –

Qui l’eût cru ! Les plantes ont le sens de l’ouïe, elles savent se mouvoir et communiquer, elle ont l’esprit de famille et elles ont même de la mémoire ! En un mot : ce sont des êtres « intelligents ». Telle est l’étonnante découverte de biologistes, dont les travaux révolutionnent totalement notre regard sur le monde végétal. Mieux, ils le réhabilitent dans l’ordre du vivant.

      Le peuplier parle, le plant de tabac sait se défendre tout seul, le tremble a de la mémoire, le concombre anguleux a le sens du toucher, le maïs le sens de l’ouïe, les vieux pins font preuve de solidarité, le trèfle a l’esprit de famille, le cerveau des plantes est dans leurs racines…  » On ne peut que qualifier d’intelligents des comportements si sophistiqués  » conclue le professeur Stephano Mancuso, cofondateur de la Société pour une neurologie végétale !!

carottest

Attention les végétariens !! Un jour, une Brigitte Bardot à la tête d’une armada de défenseurs des plantes vous interdira de rapper sauvagement une carotte puisque finalement c’est son cerveau que vous torturez.

On se demande ce qu’il va nous rester pour manger civilisé ? Du Soleil vert peut être !!!

soleil-vert-fr-0003_12286_9nwrz

.

À propos de poltechno

Avec l'âge on radote et on parle tout seul... Comme il n'y a plus de bistrot dans mon quartier je me suis créé un bout de comptoir virtuel sur le Net histoire de refaire le monde...

Publié le 10/10/2013, dans humour, Société, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Digne d’un rade de campagne. C’est dire. Coef. intellectuel au niveau de la température du trou de bal.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :