Le crépuscule de l’ UMP…


      Ce n’est pas une obsession et ce n’est pas la première fois qu’on en parle non plus, mais le parti petit fils de la mouvance Gaulliste file un mauvais coton. Les gars du Coin du Comptoir ne sont pas des prophètes et ont en général horreur des boules de cristal, mais il faut bien convenir que tout ce passe comme si le sigle du parti de Droite n’était plus qu’un logo vide. Tout se termine en 2012.

      La victoire de 2007 avait consacré l’hyper présidentialisation du régime. Le Premier Ministre était President-Hyper1devenu un « collaborateur », le Parlement était aux ordres, le chef tout seul « faisait le job ». Que nos institutions ne soient pas adaptées à ce régime n’avait aucune importance, le pays était entre les mains d’un Président omnipotent et hyper actif. Mais voilà, ça ne marche pas comme ça dans le pays aux 300 sortes de fromages.

      Le mythe de l’homme providentiel, héros et sauveur s’est rapidement effondré faute au manque de vision politique à long terme de l’élu, provoquant dans tous les domaines des virages à 180 ° (*) pendant la durée du quinquennat. Lancé sur une ligne politique admiratrice du néolibéralisme économique à la Reagan-Thatcher et de l’achèvement des dérégulations par Georges Bush, la crise financière mondiale oblige le Président à revoir sa copie. On s’est aperçu dès le début de la crise que la Finance avait, au fil du temps et des dérégulations,  récupéré les restes de pouvoir des politiques et que nos dirigeants étaient soumis au bon vouloir des agences de notation.

(*) – « …le droit à la retraite à 60 ans doit demeurer » Et pourtant la retraite à 60 ans devient une exception –  « …travailler plus pour gagner plus  » la défiscalisation des heures sup serait « peu efficiente » dit l’inspection générale des finances et le gouvernement rabote la niche fiscale en 2011 – Supprimée en 2002 par le futur Président  » la police de proximité » réapparait en 2011 – Pour le vote des étranger puis contre le vote des étrangers – « absurdité » de la taxe tobin puis tentative de la mettre en place – etc…

11-05-17-Agences-de-notation-1

      La campagne présidentielle de 2012 et l’absence de bilan après la défaite ont mis la dernière main à l’éclatement. La droitisation extrême de la fin de la campagne a créé une scission idéologique à l’intérieur du parti. Les guerres picrocholines pour sa direction ont instauré des clans aux valeurs antagonistes, des ultras prêts à s’allier au Front National pour sauver leur tête ou leur siège en reprenant implicitement les idées combattues depuis des lustres, des modérés perdus faute d’avoir tiré les leçons de la défaite. L’UMP renferme en son sein des gens qui tirent à hue et à dia et dont certains sont prêts à tout, y compris à s’encanailler, pour se faire élire aux prochaines échéances. « Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse » de la revanche pensent certains quitte à échanger leurs valeurs traditionnelles avec une extrême droite qui se frotte les mains en sachant que c’est elle qui récupèrera la mise à la fin de la partie.

ump-fn

      « L’UMP est morte idéologiquement, incapable de se régénérer, d’initialiser de nouveaux logiciels pour venir à bout de cette crise et affronter la mondialisation qui finira par l’emporter. Après De Gaulle, Philippe Seguin doit se retourner dans sa tombe  » (*) François Fillon essaie de copier le maire de Meaux, son adversaire. Alain Juppé, le maire de Bordeaux se fait discret en dehors de la mêlée en se pinçant le nez face aux excès de ses amis.

(*) [ Alain Gaduleau dans le courrier des lecteurs de Marianne ]

      Le sympathisant UMP de base est tout aussi déboussolé que ses dirigeants. Faute d’une ligne politique bien établie, il avait, jusqu’à la défaite, une icône à qui se raccrocher. Depuis, les responsables de cette défaite, les partisans d’une ligne droitière extrême, ont continué sur la même lancée, l’illégitimité d’un Président de Gauche, reniant par là même les bases démocratique d’un pays où l’élection est l’expression du citoyen.

      Toutes les manipulations habituelles, les éléments de langage, les propagandes les plus nauséabondes de l’extrême droite ont été utilisées comme copie conforme, faute de propositions originales. Une partie des théoriciens de cette stratégie étant issue de la mouvance d’extrême droite, ils ont cru pouvoir combler le vide idéologique de l’UMP avec le logiciel du FN jusqu’à renier le pacte républicain. Riant sous cape, le Front National a eu tôt fait de mettre en évidence le plagiat. Électeurs, préférez l’original à la copie, se sont empressé de clamer à toutes les tribunes les « bleu Marine ». Le résultat ne s’est pas fait attendre à Brignoles, si la Gauche n’est pas présente au second tour, le score de l’UMP est indigne d’un parti qui vise les présidentielles de 2017.

AffichePropagandeOeuvreFrancaise

      Les partisans du « ni, ni » ou du « choix du moins sectaire » en lieu et place du pacte républicain, ont oublié que le pacte fonctionne dans les deux sens, de la Gauche vers la Droite et de la Droite vers la Gauche quand la Démocratie est en jeu. Oubliée la séquence de 2002…

      Tous ces éléments nous font penser que nous sommes au crépuscule de l’UMP, notre espoir est que  cette nuit prévisible pour ce parti ne s’achèvera pas par une « Aube Dorée »…

* Rassurez vous y en aura pour tout le monde, le crépuscule du PS est en cours d’édition.

À propos de poltechno

Avec l'âge on radote et on parle tout seul... Comme il n'y a plus de bistrot dans mon quartier je me suis créé un bout de comptoir virtuel sur le Net histoire de refaire le monde...

Publié le 09/10/2013, dans politique, et tagué , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :