Et pendant ce temps là les banques font du « Dark Pool Trading »…


Le pape se licencie, Nicolas Sarkozy envoie son CV à Fillon et à Copé, du coup Hessel et Chavez décident de mourir, Abou Zaïd et Mokhtar Ben Mokhtar (dit neunoeil ) se font zapper, dans les banlieues on ne doit plus bruler que des voitures diésel, tout ça fait du buzz et pendant ce temps là, le dark pool trading a augmenté de 50 % et tout le monde s’en fout.

Tout le monde s’en fout, sauf les piliers du Coin du Comptoir qui ont pris l’habitude de regarder ailleurs. Depuis Mulder et Scully on sait bien que la vérité est ailleurs…

Il faut dire que quand un client un peu allumé nous a annoncé que le dark pool trading avait progressé de 50 %  un certain silence s’est fait autour du zinc. On a entendu pendant quelques secondes un cliquetis de neurones et un mec qui se pensait au jeu des mille euros, le nez dans son Picon bière a susurré  » un nouveau jeu vidéo ? « …

dark pool

Il est certain que si vous n’êtes pas banquier de pointe ou trader, dark pool trading ça ne vous parle pas, aussi on va vous expliquer ce jeu vidéo pour spéculateurs. Pendant le désastre, le jeu continue.

Le dark pool trading est un business de bourse sur des produits de bourse classiques ou dérivés, ceux auxquels même certains financier ne comprennent rien d’autre que : ça peut faire de l’argent.

Le principe des SMN est simple : tout comme les Bourses classiques, il s’agit de plateformes, en majorité réservées aux investisseurs institutionnels – les blocs d’ordres négociés sur ces SMN représentant des montants très élevés –, qui gèrent la rencontre entre acheteurs et vendeurs pour la négociation d’instruments financiers. Les SMN présentent deux avantages pour les investisseurs : d’une part, leurs activités sont moins soumises aux exigences réglementaires, d’autre part, ils bénéficient d’une grande liquidité, du fait du nombre important d’acheteurs et d’offreurs intervenant sur le marché. [Le Monde économie 09 – 2011]

C’est la conséquence d’une directive communautaire de 2004, prônant une libéralisation presque totale des échanges boursiers et qui a permis aux grands groupes de créer leurs propres plateformes d’échange d’actions. Son but : mettre fin au monopole des bourses officielles et permettre de faire baisse les frais de transaction.

darkpool3

Transposée en 2007 à la France, cette directive européenne, baptisée MiFID (Markets in Financial Instruments Directive), a surtout permis au lobby bancaire de tirer profit du marché de la négociation des actions. Car les banques ont à la fois internalisé les transactions, ce qui leur a permis de croiser directement les ordres d’achat et de vente de leurs clients en interne sans passer par le marché, et créé des plateformes spécialisées, les MTF (Multilateral Trading Facility), dont elles sont les clientes et les actionnaires majoritaires. On n’est jamais aussi bien servi que lorsque l’on fait sa tambouille dans sa propre cuisine.

Cette bourse « obscure » est  une plateforme électronique de négociation bénéficiant d’exemptions de transparence . Le fonctionnement de ces places financières complique terriblement la surveillance de marchés globaux sur lesquels transitent des millions d’euros chaque heure.  En juillet 2011, les SMN et dark pools européens ont échangé environ 1,18 milliard d’euros par jour, soit 3,1 % des titres négociés sur les marchés. Un chiffre bien inférieur à celui des Etats-Unis, où 12,06 % des transactions ont été négociées sur des marchés parallèles en juillet. Ces volumes auraient augmenté de 50% en 2012 !!

c'est quoi ce bruit derrière ? - c'est mon logiciel de trading

c’est quoi ce bruit derrière ? – c’est mon logiciel de trading

En résumé les financiers ont mis en place un système opaque de marché, qui ne sert en rien l’économie réelle mais qui fait beaucoup d’argent en dehors de tout contrôle sérieux des autorités boursières. Ajoutez y les transactions électroniques à la milliseconde où c’est la machine qui décide, les paradis fiscaux pour rendre toutes ces opérations encore plus obscures et vous aurez un tableau assez complet de ces dark pools.

Et pendant ce temps là la France cherche comment faire encore 7 milliards d’économie, l’Espagne, l’Italie, la Grèce comment réduire l’impressionnant chômage des jeunes, et tout le monde comment faire de la croissance sans argent.

Dans ce contexte, il est évident, lorsqu’on est investisseur, qu’il est complètement stupide de mettre son argent à long terme dans l’économie réelle, dans l’industrie ou les services avec des salariés jamais contents, des impôts et des charges, des règlementations tatillonnes, des rendements modestes alors qu’il existe cette économie virtuelle qui rapporte un maximum même si c’est de façon un peu obscure.

Calmez vous, nous autres magiciens de la finance nous avons réglé ce problème (réchauffement climatique)

Calmez vous, nous autres magiciens de la finance nous avons réglé ce problème (réchauffement climatique)

Nous, Au Coin du Comptoir, on reste partisan de la bonne vieille règle qui dit que quand quelqu’un gagne un autre perd, que quand ça ne fonctionne pas comme cela, le système fabrique une bulle et que quand cette bulle éclate, le perdant paye.

Le dernier coup, les financiers ont décidé qu’il ne voulaient pas payer alors les États (nous) s’y sont collés. Pour la prochaine, il faudrait peut être que ces mêmes banques et ces mêmes financiers réfléchissent au fait qu’ils ont ruiné les États et que ceux-ci ne pourront plus assurer cette fois-ci, sauf qu’à mettre le peuple dans la rue et les extrémistes aux manettes.

plan-de-sauvetage

Et pendant ce temps là, on amuse et abuse le citoyen avec une guéguerre Gauche / Droite alors qu’ils font la même politique depuis le début de la crise, et la recherche de boucs émissaires (des gens qui ne sont pas comme nous bien sûr) comme au bon vieux temps du fascisme. Les Juifs ayant déjà donné après la crise de 29 pour justifier l’avènement de régimes autoritaires c’est au tour des Musulmans aujourd’hui.

Demain, lorsqu’on aura épuisé cette xénophobie  et que la bulle suivante aura éclaté nous pensons que les rouquins devraient se méfier, on ne sait jamais…

[ sources : Le monde économique, Atlantico, Trader finances , Wiki Eco ]

À propos de poltechno

Avec l'âge on radote et on parle tout seul... Comme il n'y a plus de bistrot dans mon quartier je me suis créé un bout de comptoir virtuel sur le Net histoire de refaire le monde...

Publié le 10/03/2013, dans économie, politique, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :