La Crise… Les récompenses sont tombées !


L’article de Marianne sur la situation d’une cinquantaine des plus gros responsables de la crise financière m’a fait tomber du tabouret du Coin du Comptoir…

Grand naïf, je me disais qu’il avaient pratiquement tous suivi le chemin de l’emblématique Bernard Madoff. Ils étaient au pain et à l’eau après avoir provoqué, par leur incompétence, la plus grande crise économique que l’on ait vue dans la galaxie.

  • Hausse du pétrole et des matières premières. En 2008 le baril dépassait les 100 $ le baril et aujourd’hui ça n’a toujours pas évolué dans le bon sens.
  • Hausse des produits agricoles de base. Le nombre des personnes sous alimentées a augmenté de 40 millions en 2008 pour atteindre 973 millions début 2009.
  • Chute du commerce international et de la production industrielle. En mars 2009, le journal britannique Daily Telegraph rapportait que de janvier 2008 à janvier 2009, la production industrielle avait chuté de : 31 % au Japon, 26 % en Corée du sud, 16 % en Russie, 15 % au Brésil, 14 % en Italie, 14 % en Allemagne…
  • Chômage de masse. 215 millions de personnes sont au chômage dans le monde fin 2010 et plus de 15 millions en Europe.
  • Instabilité politique dans de nombreux pays. Révoltes alimentaires. Printemps arabes. Mouvement des indignés, Occupy Wall Street, 99% …
  • Récession de nombreux pays après l’aide apportée aux banques.
  • Crise de la dette souveraine…

Je m’arrête là !!

Donc tous ces  » experts « ,  » producteurs de richesses », les tenants du néolibéralisme « ... l’autorégulation [des marchés] est plus efficace à éviter la prise abusive de risques que la réglementation gouvernementale… » (Greenspan) devaient être, pour moi, enfermés dans des cages au fond de culs de basse fosse.

Et bin non !!

Je vais faire un petit résumé des punitions, sanctions, châtiments, vexations, pénalités que l’on a appliqués à ceux qui ont mis l’économie mondiale sens dessus dessous.

Bob Rubin                 128 millions $ + jeton au conseil d’administration de Citigroup

Celui qui a initié la fusion entre les banques de dépôt et les banques d’affaires. Pour ce fait d’arme, reçoit 128 millions $ de Citigroup avant d’en démissionner en 2009 mais reste au conseil d’administration.

John Paulson        12 milliards $

Spéculation sur les « subprimes  » puis en 2011 sur la dette grecque et l’or.

David X. Li

Fabricant de produits financiers dérivés. L’un de ces produits dérivés, les « crédits default swap » atteignait 62 000 000 000 milliards $

Bruno Iksil             100 millions $ de salaire

Anticipe l’effondrement des « subprimes » et fait gagner des milliards à la banque JP Morgan puis joue des centaines de milliards de dollars sur la santé de 121 grandes sociétés américaines. JP Morgan doit provisionner 5,9 milliards de pertes en 2012, le vire mais ne porte pas plainte.

Hank Paulson       enseigne l’administration publique à l’université de Chicago

Ministre des finances de Bush, a fait virer 700 milliards $ par le trésor américain aux banques. Ancien directeur de Goldman Sachs  en sauvant l’assureur AIG, il permet à la banque de toucher 12,9 milliards $

Lloyd Blankfein          12,6 millions $ de bonus en 2011

Patron de Goldman Sachs, a été récompensé pour avoir sauvé  la banque grâce à ses relations au gouvernement et bien que la banque ait vu ses résultats chuter de 38% en 2011.

Ken Lewis                    135 millions $ compensations diverses

Patron de la Bank of America, deux fois banquier de l’année, en 2001 et 2008. Rachète en 2008 Merrill Lynch complètement plombée par les actifs empoisonnés pour 50 milliards $. Poussé à la retraite en 2009.

Brian Moynihan            950 000 $ par an et plus de 6 000 000 $ de primes

Patron de la Bank of América dont l’action avait plongé après l’annonce du licenciement de 30 000 employés et une facture de 5 $ par mois pour l’utilisation des cartes de crédit.

On va me dire que je fais de l’anti-américanisme primaire, que je ne donne que des nominés américains, que nenni, j’ai aussi des européens dans ma musette, tenez…

Josef Ackermann            10 millions € par an pendant 10 ans

Suisse, patron de la Deutsche Bank de 2002 à 2012. A tout misé sur la banque d’affaires et a supprimé 20 000 postes. A mis la Deutsche Bank dans tous les mauvais coups, subprimes, Libor, denrées alimentaires… Un économiste du FMI le considère comme « l’un des banquiers les plus dangereux du Monde ». Il pantoufle aujourd’hui à la présidence du conseil de surveillance de l’assureur Zurich Insurance Group.

Boaz Weinstein          Gère actuellement son propre fond d’investissement, 4 milliards €

Américain, il a été le responsable mondial de la gestion des produits dérivés de la Deutsche Bank jusqu’en 2009. A la suite des pertes de Weinstein ce département de la Deutsche Bank a fermé, ruinant de nombreux clients allemands. La Deutsche Bank pas rancunière l’aide à créer son propre fond.

Mario Draghi

Patron de la BCE, ancien de Goldman Sachs, a octroyé 1000 milliards € aux banques européennes pour sauver l’Euro. Accusé d’avoir aidé à maquiller le comptes de la Grèce. Dans les années 90 alors qu’il dirigeait le Trésor Italien s’est fait fourguer des produits toxiques par la banque Morgan Stanley histoire de maquiller les comptes de l’état Italien. En 1994, l’Italie a dû verser 2,5 milliards € à la banque pour régulariser la situation.

Rodrigo Rato                 1,2 milliards € d’indemnités pour 2 ans de gestion de Bankia

Gourou des finances de l’ère Aznar en Espagne puis patron du FMI avant DSK, vient de démissionner de Bankia, aujourd’hui en quasi faillite, qu’il dirigeait depuis 2010. A été entendu en juillet pour expliquer le trou de 3,7 milliards € , a été mis en examen pour délit de fraude et falsification de comptes mais la procédure a été rejetée par l’Audience Nationale espagnole.

Adam Applegarth         10 millions de £ en 5 ans, bonus de départ 793 000 £ , 304 000 de retraite

Il  dirige la banque anglaise Northen Rock depuis 5 ans quand celle-ci est au bord de la faillite en 2007. Négocie sa retraite payable à 55 ans et vend ses stock options pour 2,6 millions de Livres.

Michel Pébereau

Patron de BNP Parisbas puis du Crédit Lyonnais. C’est lui qui a convaincu Nicolas Sarkozy de renflouer les banques sans entrer dans le capital.

Daniel Bouton               730 000 € de retraite

Patron de la Société Générale et de Jérome Kerviel qui fait perdre à la banque 4,8 milliards € sans qu’il s’en aperçoive.

Pierre Richard              Retraite chapeau de 600 000 € par an

Privatise et fusionne en 1996 le Crédit Local de France avec l’entité similaire belge pour faire la banque Dexia. La banque explose en 2008, la France et la Belgique recapitalisent la banque à hauteur de 6 milliards et garantissent ses emprunts.

François Pérol

Secrétaire général de l’Elysée, organise la fusion Banques Populaires et Caisse d’Epargne, supervise le sauvetage des banques, en particulier l’apport de 7 milliards à la BPCE  et en devient ensuite le PDG !!

la liste n’est pas exhaustive, j’ai peur de vous lasser avec cette accumulation mais il est bon de savoir quels sont les « winners » de la crise. En gros, ceux qui l’ont provoquée ! On pouvait s’en douter un peu même sans être Karl Marx. Dans le secteur des Marchés quand certains perdent d’autres gagnent.

Ah ! Il fallait aussi que j’en parle dans cet article, c’est un petit fait divers, une employée d’un magasin hard discount a été licenciée hier pour avoir mangé un pain au chocolat à 0,39 €. Il faut dire qu’elle abusait quand même, elle avait déjà fauté le 2 août et le 28 juillet !!

On vit dans un drôle de monde non ?

À propos de poltechno

Avec l'âge on radote et on parle tout seul... Comme il n'y a plus de bistrot dans mon quartier je me suis créé un bout de comptoir virtuel sur le Net histoire de refaire le monde...

Publié le 16/09/2012, dans économie, politique, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :