La Gauche n’a pas gagné le 6 mai !


C’est le commentaire du pilier le plus taiseux de notre coin de zinc préféré ! Les autres piliers d’Au Coin du Comptoir, qui, comme vous le savez, sont plutôt à Gauche, en sont restés comme deux ronds de flan bien que cette expression soit connotée campagne électorale de Droite. Les verres se sont figés entre le comptoir et les lèvres. Le joueur du flipper a manqué son extra ball et une ambulance est passée au carrefour sans klaxonner !

Un peu gêné par le silence notre taiseux se lança dans un discours qui devait représenter l’équivalent d’une année de sa conversation habituelle.

« Je confirme, la Gauche n’a pas gagné, c’est la droite qui a perdu et ce n’est pas la même chose. La bonne réflexion à avoir c’est pourquoi la Droite a perdu ?

Ma première explication est que les électeurs on voté contre le Président sortant. On pouvait s’en douter quelques mois après son élection en 2007, sa cote de popularité s’est effondrée et elle est restée terriblement basse pendant les quatre années qui ont suivi. Pourquoi ? Élu en ayant fait croire qu’il était tout neuf, faisant oublier qu’il était aux responsabilités depuis un bon bout de temps sans que l’on en fasse le bilan, qu’il allait refaire tout ce qui avait été mal fait et faire ce qui ne l’avait pas été, il a terriblement déçu son propre camp. Je ne parle pas de ceux qui n’ont pas voté pour lui à cette époque !

Passées les boulettes « bling bling »,  90 % de contribuables se sont aperçu qu’une des première mesure importante de ce Président, qui considérait ses ministres et même le premier d’entre eux comme les porte-paroles de ses décisions, était ce fameux bouclier fiscal qui ne les concernait pas. La suite n’a pas amélioré l’image. Bien sûr, il a les crises mais les revirements successifs de Nicolas Sarkozy ont donné le tournis à ses électeurs qui ne savaient plus sur quel pied danser. Bouclier fiscal en 2007, démontage du bouclier en 2011, contre la taxe Tobin,  pour maintenant, Moubarak, Ben Ali, Bashar el Assad copains puis plus copains, je parle pas de Kadhafi ! Ses proches le jugeaient homme de conviction mais on a eu du mal à suivre les changements d’opinion.  Vote des étrangers, retraites à 60 ans, pouvoir d’achat, encadrement militaire des délinquants, police de proximité, taxe audiovisuelle … Tout ça a pesé dans le balance de ses électeurs.

La campagne électorale n’a pas arrangé le tableau. Quand les préoccupations des français étaient en priorité le chômage, le pouvoir d’achat, la santé, l’école on faisait discuter les électeurs sur l’immigration, le terrorisme, la viande Halal, les mosquées, l’immigration et les frontières. Quand on voulait parler des problèmes prioritaires comme dans le sondage ci-dessus, on nous répondait : le bilan est très bon, tout ça c’est réglé, la crise est finie, la Grèce est sortie d’affaire, on y a mis la dernière main avec l’Allemagne…

L’important c’est le premier tour des élections et qu’avons-nous vu ?  27 % trouvent que le boulot a été bien fait et qu’il faut continuer, le reste n’est pas d’accord et pense autrement. Vous allez me dire qu’au second tour Hollande a été élu, oui, mais au second tour, avec ce type de scrutin,  il ne reste que deux candidats et que même si l’on ne croit à aucun des programmes présentés on vote. On ne vote plus pour un projet, pour une méthode qui répondrait aux préoccupations principales des électeurs, non, on vote contre l’un ou l’autre.

Finalement celui qui est élu n’a pas gagné, c’est son adversaire qui a perdu !  C.Q.F.D.

Il y a quelque chose de vrai dans les explications de notre taiseux. Quand on regarde cette affaire de scrutin majoritaire uninominal à deux tours on s’aperçoit que le vote « pour » c’est le premier tour, alors que le second est « contre ». Que si l’on regarde plus attentivement ces premiers tours en général, on s’aperçoit que l’heureux élu n’a pas à se féliciter, il y a en gros 70 % des gens qui ne pensent pas comme lui !!

À propos de poltechno

Avec l'âge on radote et on parle tout seul... Comme il n'y a plus de bistrot dans mon quartier je me suis créé un bout de comptoir virtuel sur le Net histoire de refaire le monde...

Publié le 09/05/2012, dans politique, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :