Au secours ! Les riches vont quitter la France…


En France on paye trop d’impôts… Mélenchon le gauchiste a même décidé que ceux qui gagnent vraiment trop d’argent se verraient allégés de ce qui déborde . Ceux de l’autre bord ont trouvé que si l’on faisait payer trop d’impôts à ceux qui sont les plus nantis ceux-ci finiraient par nous laisser tomber.

Bon ! Au coin du comptoir ça nous choque et on a trouvé quelques arguments pour montrer que ce n’est pas très sympa comme comportement.

Pourquoi paye-t-on des impôt  dans un pays ?

Pour l’enseignement par exemple

Dépenses moyennes par élève et par étudiant en France (2007)
Niveaux d’enseignement Effectifs Dépense moyenne par élève (euros) Dépense globale
(milliards d’euros)
Enseignement pré-élémentaire 2 569 300 4 970 12,8
Enseignement élémentaire 4 033 000 5 440 22,0
Collège 3 143 000 7 930 24,9
Lycée général et technologique 1 527 800 10 240 15,6
Lycée professionnel 813 100 10 740 8,7
Classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) 81 000 13 880  1,1

Source : Ministère de l’éducation nationale, « Repères et références statistiques », 2009.

En gros pour un enfant doué qui arrive à l’entrée d’une grande école l’Etat a dépensé :            146 190 €

Si l’étudiant choisit le cursus Sciences Po par exemple, à sa sortie l’Etat aura dépensé : +/- 200 000 €

Ajoutons pour les plus persévérants un séjour à l ‘ENA et  la facture sera de l’ordre de :        260 000 €

Pas mal non ? L’ Etat, c’est à dire nous, enfin ceux qui ont contribué à l’impôt à hauteur de leurs moyens, ont dépensé plus d’un quart de million d’euros pour former un futur haut fonctionnaire qui avec un peu de chance se retrouvera, quelques années plus tard à la tête d’un grand établissement privé.

Certains d’entre eux passeront d’une direction générale à une autre, de conseils d’administration en conseils d’administration, feront fortune et finiront par trouver que le système fiscal du pays est vraiment trop lourd et que cette affaire de contribuer à hauteur de ses moyens est une stupidité qui freine l’esprit d’entreprise, décourage l’entrepreneur…

Il a oublié ce quart de million d’euros qui lui a permis de devenir ce qu’il est, cette dépense dont les contributeurs auraient espéré un retour sur investissement, un peu comme les actionnaires des sociétés qu’il dirige. Le voilà recherchant un pays à la fiscalité plus légère, preuve que ce pays le considère à sa juste valeur, celui d’un créateur d’emplois, d’un moteur de l’économie injustement traité par son pays d’origine.

On a pris, au Coin du Comptoir, uniquement ce petit exemple sur la formation mais nous aurions pu y ajouter la santé, les infrastructures, etc. Tout ce qui permet aux citoyens de vivre décemment. Quelle était encore cette phrase du Président Kennedy que l’on nous a resservie ? Ah oui ! « Ne demandez pas ce que le pays peut faire pour vous, demandez-vous ce que vous pouvez faire pour le pays… »

À propos de poltechno

Avec l'âge on radote et on parle tout seul... Comme il n'y a plus de bistrot dans mon quartier je me suis créé un bout de comptoir virtuel sur le Net histoire de refaire le monde...

Publié le 07/05/2012, dans économie, Société, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :