La suite des petits détails qui tuent…


Au mois de décembre 2011 un débat à l’Assemblée Nationale avait retenu notre attention au coin du zinc. C’était un petit détail de la discussion du projet de loi de finance rectificative pour 2011, dans le cadre de la commission des finances. Un petit détail hallucinant !

En résumé, la proposition était la suivante : pour soutenir l’acquisition de gilets pare-balles par les communes pour l’équipement de la Police Municipale, la Ministre se proposait de compléter le budget prévu en allant piocher 2 millions d’euros dans le fond d’aide au relogement d’urgence !!??

Ce petit détail qui tue m’est revenu en mémoire à la lecture d’un article du Monde,  » Dans les permanences d’élus, la détresse sociale des « invisibles »  »  .

Depuis quelques années et plus encore ces derniers mois, avec la crise qui redouble, les élus locaux sont sollicités par une population qu’ils n’avaient pas l’habitude de rencontrer dans leurs permanences. De plus en plus de jeunes, de travailleurs pauvres, de femmes seules, mais aussi de cadres, ou bien encore des retraités, viennent demander de l’aide dans les mairies et les conseils généraux.

A la lecture de deux petits paragraphes je me suis souvenu de cette proposition de la Ministre Valérie Pécresse…

Le logement, singulièrement en Ile-de-France, est devenu l’un des premiers motifs de démarche auprès des élus. « Il y a dix ans, dans mes permanences, sur dix habitants, j’avais huit demandes d’emploi, constate Stéphane Beaudet, maire (UMP) de Courcouronnes, dans le même département. Aujourd’hui, sur dix, huit vont me demander un logement. »

« Les gens me demandent essentiellement des logements », confie Didier Paillard, maire (PCF) de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). « Ils sont dans des situations de plus en plus dramatiques », assure l’édile communiste, encore sous le choc, un samedi, dans sa mairie déserte. Trois jours plus tôt, une mère de 6 enfants s’est immolée dans les murs de l’hôtel de ville. En errance depuis des années, expulsée pour loyers impayés et violences, elle attendait en vain un nouveau toit.

Et la Ministre qui proposait d’utiliser le reliquat du fond d’aide au logement d’urgence pour acheter des gilets pare-balles !! On croit rêver. Je me fiche bien qu’elle soit de Droite ou de Gauche mais cette Ministre ne vit pas dans le même monde que nous. Le simple fait d’avoir pu faire cette proposition montre que Valérie Pécresse et bien sûr ses conseillers, car un Ministre étant extrêmement flexible, comme l’on dit dans le secteur de l’emploi, c.à d. qu’elle passe allègrement de l’Université au Budget sans avoir eu besoin d’une formation spécifique, elle et ses conseillers donc, sont des extraterrestres !!

Heureusement, le rapporteur général  (UMP) de la Commission des Finances en est tombé de sa chaise…

M. Gilles Carrez, rapporteur général. Je ne suis pas favorable à cet amendement, madame la ministre. On financerait ces gilets pare-balles en prélevant 2 millions d’euros sur le fonds pour le relogement d’urgence. Franchement, ce n’est pas possible.

Je sais bien que le FARU a un excédent, que l’on a d’ailleurs déjà utilisé pour abonder la DGF. Mais aller prélever de l’argent destiné au relogement d’urgence pour financer des gilets pare-balles, même si ce sont ceux des polices municipales, non !

Mais la Ministre insiste :

Mme la présidente. La parole est à Mme la ministre.

Mme Valérie Pécresse, ministre. Le fait est que les 5 millions d’euros prélevés sur le FARU ne seront pas dépensés d’ici la fin du mois. Nous pensons qu’ils seraient mieux utilisés dans le cadre de l’acquisition des gilets pare-balles. Ces crédits nous ont été demandés par les communes.

Vous savez combien il est difficile…

M. Gilles Carrez, rapporteur général. Qu’ils les trouvent sur les crédits ad hoc.

Mme Valérie Pécresse, ministre. Monsieur le rapporteur général, pour moi, en tant que ministre du budget, chaque euro doit être dépensé. Voilà, c’est tout.

Quand on voit le cynisme et la bêtise d’une telle proposition on se met à douter du reste des décisions prises à ce niveau. Si les abrutis profonds, conseillers de la Ministre ont été capables de lui souffler cette mesure, qu’en est il des autres ?? Cela nous laisse tout songeurs, le nez dans nos tasses Au Coin du Comptoir…

Le secrétaire de la Commission des Finances, lui, n’est pas resté longtemps sidéré :

Mme la présidente. La parole est à M. Jean-Pierre Brard.

M. Jean-Pierre Brard.Cette proposition est invraisemblable. Je ne sais pas lequel de vos conseillers a eu cette idée, madame la ministre, mais si nous décernions comme le Canard enchaîné des « Noix d’honneur », il y aurait droit ! Vis-à-vis de l’opinion, vis-à-vis des associations, troquer des crédits destinés au relogement d’urgence contre des gilets pare-balles…

Si encore, madame la ministre, vous aviez proposé, compte tenu de la situation dramatique des SDF, de troquer une partie des crédits pour le relogement d’urgence contre des couvertures chauffantes, j’aurais compris. Mais contre des gilets pare-balles, non ! Le ridicule a ses limites, même si je sais comme vous tous que, depuis Mme de Sévigné, il ne tue plus, hélas !

Mme la présidente. La parole est à Mme la ministre.

Mme Valérie Pécresse, ministre. Comme l’heure est tardive et que les députés ont le droit de rentrer chez eux pour le week-end – même si les ministres, dont la ministre du budget, devront être présents au Sénat, puisqu’il siègera demain et dimanche –,…

Voilà, je vous laisse juge de l’état d’esprit qui anime certains de nos Ministres et de leurs cabinets…

À propos de poltechno

Avec l'âge on radote et on parle tout seul... Comme il n'y a plus de bistrot dans mon quartier je me suis créé un bout de comptoir virtuel sur le Net histoire de refaire le monde...

Publié le 05/03/2012, dans économie, Société, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :