La Grèce sera peut être sauvée par Apple…


La Grèce est au bord de la faillite, et de l’explosion sociale. Des émeutes se sont déclenchées ce dimanche 12 février après que des manifestants aient tenté d’investir le parlement. Plusieurs immeubles ont été incendiés dans le centre d’Athènes et de violents heurts ont opposé manifestants et forces de l’ordre. Une tension loin d’être retombée aujourd’hui.

Plus tôt dans la journée, près de 30 000 personnes manifestaient devant l’édifice pour refuser le vote par les députés de nouvelles mesures de restriction. Des efforts demandés par l’Europe et le FMI pour accorder à la Grèce de nouveaux financements, et éviter ainsi la faillite du pays. Mais les grecs estiment être déjà sous trop forte pression, et refusent par exemple la réduction du salaire minimum, qui passerait à 480 euros.

Politiques Publiques

Bien sûr un salaire minimum à 480 € c’est Féta ou Kataïfi !  Cette mesure s’inscrit dans le 6e plan d’austérité exigé par l’Europe et le FMI. Malheureusement ce plan de sauvetage de l’économie grecque  risque de ne pas suffire. Mais cette diminution à hauteur d’une moitié de smic français n’a pas que des inconvénients.

La bonne nouvelle viendrait d’outre Atlantique, et plus précisément de Cupertino en Californie. De source officieuse Apple aurait décidé d’attendre le 7e plan d’austérité et un salaire de l’ordre de 350 € pour délocaliser ses usines de production chinoise vers la Grèce…

Les 400 000 employés de l’usine géante de Shenzhen avaient déjà été augmentés de 30% en juin 2010  et encore de 20% en milieu d’année 2011. Le salaire pourrait passer à 2 400 yuans voire même 3 200 yuans ( 290 € – 320 € ) et les revendications des ouvriers chinois sont loin de se calmer.

Opportunité donc pour les Grecs dont le salaire de base se rapproche de celui des Chinois. Les observateurs attentifs de la vie grecque avaient déjà perçu des signes avant coureurs de cette perspective de retour à la croissance de l’économie. Quelques symboles chinois étaient apparus sur les remparts de l’Acropole annonciateurs de ce bouleversement dans la stratégie d’Apple.

Dans le cadre de sa lutte pour une compétitivité accrue de notre industrie, notre gouvernement réfléchit à une solution du même ordre. Une baisse significative de nos coûts salariaux permettrait de lutter efficacement contre le chômage et le redressement de notre industrie.

Saluons ici l’initiative de nos voisins européens qui vont, grâce aux recommandations du FMI, de l’Allemagne et de la France pouvoir retrouver une économie florissante et éponger leur dette abyssale. Bien sûr, le salarié grec devra épargner 2 mois de salaires pour l’acquisition d’un iPad contre 3 semaines avant la crise, mais c’est le prix à payer pour ce redressement.

À propos de poltechno

Avec l'âge on radote et on parle tout seul... Comme il n'y a plus de bistrot dans mon quartier je me suis créé un bout de comptoir virtuel sur le Net histoire de refaire le monde...

Publié le 13/02/2012, dans économie, politique, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :