Le mystère des dettes des pays européens… Au secours, on ne comprend rien !!


Il y a des trucs qu’on n’arrive pas à comprendre dans notre bistrot !

La dette (et surtout ses conséquences) fait bien sûr toutes les conversations, comme partout, d’ailleurs. On ne peut pas écouter, regarder, lire un média sans avoir les dernières nouvelles du front. Pourtant cette masse d’informations ne répond pas aux questions de nos habitués :

  • Pourquoi il y a eu les trente glorieuses sans crise ?
  • Pourquoi y a-t-il eu une dette après 1973 ?
  • Pourquoi la dette est-elle devenue insupportable à partir de 2008 ?
  • Pourquoi, si la dette est un si gros boulet, tous les pays se sont-ils endettés ?
  • Pourquoi la dette ça marche en Allemagne et pas ailleurs ?

Un article de La Tribune du mois d’avril nous donne les chiffres de l’OCDE pour 2010 mais tous ces chiffres ne nous donnent pas les réponses à nos questions. Mais ils sont quand même intéressants.

L’Allemagne, championne d’Europe de la dette devant l’Italie

Comment comprenez-vous ça ??

Et si on ajoute une statistique comparée des déficits de l’Union Européenne tirée d’un rapport de l’Assemblée Nationale de 2003, alors on ne comprend plus rien à rien !! La Grèce avait déjà une dette  à hauteur de 104 % de son PIB et personne ne disait rien ?? Étonnant non ?

Le niveau de la dette publique par rapport au PIB s’est établi à la fin de l’année 2003 à 70,4% dans la zone euro, contre 69,2% pour l’année précédente.

Il est simultanément passé de 62,5% pour 2002 à  64% à la fin de l’année 2003 pour les quinze pays de l’Union européenne.

Un ratio supérieur à 60% du PIB est observé dans six États. Il s’agit de la France, à raison de 63% pour 2003 contre 58,6% en 2002, l’Allemagne (64,2% et 60,8% respectivement), l’Autriche (65% pour 2003 et 66,6% en 2002), la Belgique (100,5% et 105,8% respectivement), la Grèce (102,4% pour 2003 et 104,7% en 2002) et l’Italie (106,2% et 108% respectivement).

Va falloir faire appel à des experts vraiment experts…

http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20110426trib000617717/l-allemagne-championne-d-europe-de-la-dette-devant-l-italie.html

À propos de poltechno

Avec l'âge on radote et on parle tout seul... Comme il n'y a plus de bistrot dans mon quartier je me suis créé un bout de comptoir virtuel sur le Net histoire de refaire le monde...

Publié le 17/11/2011, dans économie, politique, Société. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Un début d’explication pour les piliers du Comptoir à propos de leur 2ème question :
    c’est en 1973 qu’en France, Pompidou et Giscard ont confié aux marchés financiers les crédits faits à l’État… Par la suite Maastricht (en 92) interdit à la BCDE de prêter aux États européens ; sans ces interdictions, on peut prouver que les intérêts (et qui se sont cumulés) auraient été bien plus faibles et qu’aucun pays européen n’aurait de dette insupportable.
    Il ne restait plus qu’aux spéculateurs à en profiter grassement….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :