La communication présidentielle… Les journalistes Suisses censurés ??


Je suis tombé par hasard sur un reportage de la Télé Suisse Romande qui aurait été censuré en France. Vers la fin de ce reportage Noël Mamère, ancien journaliste, a parlé d’une organisation de la communication de Nicolas Sarkozy qui aurait été mise en place il y a longtemps, déjà à l’époque où il était Maire de Neuilly.

Bien sûr j’ai gratté un peu et je suis tombé sur un article de Stratégies, qu’on ne peut pas taxer de magazine de gauche, qui traitait du sujet.  » Le Sako Com Club » comme s’intitulait l’article de 2005 , faisait remonter la création de ce Club à 1985…

Cliquez sur ce lien pour accéder à l’article

On retrouvera la vidéo du reportage de la TSR ci-dessous. Elle dure une vingtaine de minutes et montre bien les états d’âme de nos journalistes dans le cadre de ce plan média qui date de longue date et qui semble terriblement maîtrisé.

La vidéo censurée ?

Je ne sais pas si cette vidéo a été censurée, mais, si c’est le cas, c’est dommage pour l’édification des citoyens français qu’il n’y ait que les Suisses qui y aient eu droit.

À propos de poltechno

Avec l'âge on radote et on parle tout seul... Comme il n'y a plus de bistrot dans mon quartier je me suis créé un bout de comptoir virtuel sur le Net histoire de refaire le monde...

Publié le 11/10/2011, dans Internet, politique, Société, Uncategorized, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Au coin du comptoir…Le quotidien La Montagne révèle que Nicolas Sarkozy, en visite mardi dans la Creuse, dans le village de La Villetelle (160 habitants), a quitté le bar local sans régler sa note. Le président, qui y avait fait applaudir la baisse de la TVA à 5,5 % dans la restauration, avait lancé un joyeux « C’est ma tournée ! », selon Bruno Durand, le patron, marchand de journaux, pompiste et tenancier de bureau de poste du village. Les 6,60 euros de cafés sont restés à sa charge.

    Dans Libération, Mme Durand dit assumer « bien volontiers » la note : « Il y a tellement de monde et de contraintes d’organisation dans ces déplacements que je comprends le ratage, dit elle. Je ne me serais pas imaginée lui réclamer 6,60 euros pour les quatre cafés commandés… »

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :