Les Prophéties qui se réalisent…


En relisant un ancien magazine économique (Alternatives Economiques pour le ne pas le citer…), je suis tombé sur un article qui m’avait échappé. Dans cet article Cyril Lemieux parlait des travaux de Robert K. Merton, un sociologue américain, et du mécanisme de « self-fullfilling prophecy  »  ainsi que l’effet « bandwagon »…

STOP !!  Je te vois déjà, ami lecteur, le doigt sur le bouton gauche de ta souris prêt à zapper vers une autre page moins ésotérique. Ne clique pas tout de suite et prend quelques secondes de ton précieux temps pour savoir ce qui se cache sous ces étonnantes notions « anglophoniques ».

« Self-fullfilling prophecy » se traduit en français par prophétie auto réalisatrice. En raccourci, cher lecteur qui est resté sur cette page, tu fais une prophétie et  celle-ci se réalise !!  ( tu vois que tu as bien fait de continuer à me lire…) . Rassures-toi, cette méthode est entièrement gratuite et si quelqu’un te demandait de faire marcher ta carte bleue pour connaitre les arcanes de ce « paradoxe du prophète » comme on l’appelle également, ce ne serait qu’un vil escroc de la pire des espèces.

Ce concept de prophétie auto réalisatrice est basé sur le théorème d’un autre sociologue américain mort en 1947, William Isaac Thomas, qui s’énonce comme ceci : « Si les hommes considèrent des situations comme réelles, alors elles le deviennent dans leurs conséquences ».  Dit autrement, la prophétie auto réalisatrice est qu’un fait qui, bien que ne devant pas se réaliser, devient réel et se réalise parce que les individus croient qu’il va arriver.

Par exemple, si je raconte que ma banque va faire faillite et que tout le monde se met à me suivre dans ma « prophétie » alors tous les clients vont aller réclamer leur argent à ma banque qui va effectivement faire faillite n’ayant jamais assez de liquidités pour tous les rembourser en même temps…

Je sais, cher lecteur, qu’à ce moment tu es un peu déçu car tu pensais pouvoir influencer les boules du Loto et ainsi devenir multimillionnaire dès avoir terminé ce billet. Tu es passé un peu trop rapidement sur le mot « paradoxe » de paradoxe du prophète. En effet, imagine que tout le monde se mette à faire la même prophétie que toi, tout le monde gagnerait et donc plus de gains pharaoniques… Dommage non ?

Il n’empêche que cette méthode fonctionne. En économie par exemple, annoncer la hausse du prix d’une marchandise, a fortiori sa pénurie, provoque des achats de précaution et contribue à la hausse du prix, voire à la pénurie. Une monnaie bénéficiant de la confiance de suffisamment de spéculateurs voit son cours augmenter, même si elle n’est pas réellement sous-cotée auparavant. Faire courir le bruit qu’une action va s’effondrer va conduite ceux qui en possèdent à s’en débarrasser, faisant effectivement chuter son cours.

Plus théorique et plus profond, Thomas a donné – parmi d’autres – l’exemple suivant: « Il est également très important pour nous de prendre conscience que nous ne gouvernons nos vies, nous ne prenons nos décisions, nous n’atteignons nos buts dans la vie quotidienne ni au moyen de calculs statistiques ni par des méthodes scientifiques. Nous vivons sur des hypothèses. Je suis, par exemple, votre invité. Vous ne savez pas, vous ne pouvez pas poser de façon scientifique que je n’ai pas l’intention de voler votre argent ou vos petites cuillères. Mais par hypothèse, je n’en ai pas l’intention et vous me traitez en invité. »  A méditer, il y a de la matière…

Pour terminer il faut quand même que je vous parle de l’effet « Bandwagon » qui fonctionne avec les mêmes postulats.  Plus les médias nous informent qu’un candidat, par exemple Marine Le Pen a le vent en poupe dans les sondages, plus les électeur seront tentés de se rallier à elle et vice versa, dès lors qu’un candidat commence à chuter, comme Nicolas Sarkozy par exemple, sa chute est amplifiée par ces sondages. Bien sûr il faut quand même qu’au départ il y ait un début de montée ou de chute pour que le phénomène s’amorce.

Cette réflexion souligne toutefois l’importance de ces prophéties, sondages, rumeurs qui finissent par se réaliser uniquement parce qu’on y croit ! Étonnant  non ?

À propos de poltechno

Avec l'âge on radote et on parle tout seul... Comme il n'y a plus de bistrot dans mon quartier je me suis créé un bout de comptoir virtuel sur le Net histoire de refaire le monde...

Publié le 29/08/2011, dans économie, politique, Société, Uncategorized, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :