>les pièges de la lecture superficielle…


>

Je vais encore une fois passer pour un donneur de leçons mais je reste effaré par la facilité qu’ont certains internautes de tomber dans les pièges de sites propagandistes et qui, pour certains, distillent sournoisement des idéologies que je trouve personnellement nauséabondes. C’est pourquoi je me permet ce petit billet.
Je suis attentif à liberté sur Internet et j’ai pondu quelques billets dans ce blog. { Internet et le pouvoir }Je suis sur ce thème contre toute censure du Net dans l’expression politique et idéologique. Je suis également pour la lecture des chroniques à l’opposé de mes propre opinions pour mieux connaitre leurs arguments et y réfléchir un peu à la façon de Socrate et Platon ou plus modestement comme dans nos anciennes dissertations, par thèse, antithèse, synthèse afin d’apporter la contradiction au thèses qui ne me plaisent pas.
Pour en revenir à nos pièges, hier, une « amie » Facebook (en l’occurrence ma petite soeur) poste un lien vers un site qui met en avant la remise des « bobards d’or » à des journalistes censés être les meilleurs de la désinformation ambiante sur tous les médias. Dès la première lecture des sujets, qui ont valus à leurs auteurs une nomination à ce prix, je m’aperçois que tous étaient censés  donner des informations partielles ou déformées sur des thèmes récurent des idéologies d’extrème-droite. Racisme, xénophobie, intégrisme chrétien, immigration …

Connaissant très bien les opinions de mon « amie » Facebook je suis très étonné par ce lien et je lui signale que ce contenu ne lui va pas au teint. Elle s’est empressé de faire disparaitre çà de son profil mais déjà des « amis (es) » n’ayant certainement lu que le titre, avaient cliqué sur le fameux « j’aime ». J’ai fait un billet il y a quelque temps sur les mails qui m’énervent et qui procèdent du même principe de propagande sournoise.
Pour les mails comme pour les sites Web le principe est de camoufler sous des dehors humoristiques ou des appels à l’indignation populaire sur des compilations de faits divers qui n’ont en communs que de conforter des idéologies d’un autre temps. Tout le monde à en tête des exemples de manipulations de ce type qui abusent les lecteurs trop rapides ou pas assez curieux. J’avais donné un exemple dans mon billet sur les mails d’un mail qui compilait des extraits de paroles de Rap foncièrement insupportables, prônant la destruction de la nation de la police, etc. dans des termes plus qu’orduriers. Les auteurs de la compilation avaient soigneusement choisi les paroles pour provoquer une indignation justifiée. En recherchant quelques renseignements sur ces auteurs je me suis aperçu rapidement qu’ils faisaient partie de la mouvance d’extrême droite et qu’ils essayaient de faire adhérer ou accepter aux lecteurs choqués leurs conclusions définitives sur le problème de l’immigration et de la xénophobie.
Sur le site des « Bobard d’or » la page d’accueil qui retraçait l’évènement et les nominations on a vite fait de comprendre l’orientation que le « jury » voulait donner à cette soi-disante désinformation dans les médias. En étant un tout petit peu plus curieux et en cliquant sur l’onglet « Presse » on avait des commentaires et des critiques très claires idéologiquement sur des articles de la presse nationale. En cliquant sur les liens « amis » de ce site on pouvait accéder au site « Polémia » dans lequel les articles sont signés : Jean Yves Le Gallou compère de Bruno Mégret et de Michel Geoffroy dont la prose ne laisse aucun doute sur leurs orientations politiques.
Ça m’énerve que des internautes se laissent prendre encore à des pièges si grossiers. Peut-être que la rapidité d’Internet fait que les lecteurs traversent l’information des pages affichées sur leur écran sans réfléchir au contenu. Lorsque l’on voit la débilité de certaines applications Facebook qui font fureur chez un grand nombre de « facionautes » par simple effet boule de neige (tout le monde le fait…) on se dit que la propagande même au premier degré de ces sites a encore de beaux jours devant elle.
Comme je l’ai dit au début, je suis contre toute censure sur le Net. J’espère simplement que les utilisateurs feront jouer leur bon sens et que petit à petit ils finiront par lire les pages et leurs contenus plutôt que de les regarder…

À propos de poltechno

Avec l'âge on radote et on parle tout seul... Comme il n'y a plus de bistrot dans mon quartier je me suis créé un bout de comptoir virtuel sur le Net histoire de refaire le monde...

Publié le 09/04/2011, dans Internet, Mails, Nouvelles Technologies, politique, Société, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :